Belgique : 145 fraudes à la banque en ligne au T1/2016

Comme partout où il y a de l’argent, il y a des gens malintentionnés. Avec le développement exponentiel de la banque en ligne sur les dernières années, il existe déjà quelques hackers qui cherchent à profiter de failles du système pour escroquer de l’argent. Heureusement, les montants en jeu sont assez minimes bien que le nombre de vols est lui en croissance.

Sur le premier trimestre de l’année 2016, ce sont pas moins de 145 cas de fraude à la banque en ligne qui ont été observées par Febelfin, la fédération belge du secteur financier. Si les acteurs ne sont pas les mêmes qui sont recensés dans notre comparatif des meilleures banques en ligne françaises, cela ne veut pas pour autant dire que les problématiques sont les mêmes. La croissance de ces fraudes est de l’ordre de 130% par rapport à l’année précédente. Un défi auquel les banques de l’Hexagone sont également confrontées.

Au niveau des montants, ces escroqueries en Belgique ne représentent toujours qu’une part peu significative. En l’occurrence, ce serait environ 114.000 € qui auraient été dérobés, soit un montant bien inférieur à celui de l’année précédente, à la même période.

Hacker dans une banque en ligne

Les hackers plébiscitent le phishing

Comme dans une très large majorité des cas de fraudes en ligne, les pirates font appel à la technique de l’hameçonnage, qui consiste à récupérer les identifiants et codes personnels d’un utilisateur en lui faisant parvenir un email en lui ouvrant un site internet frauduleux : si l’esthétique ressemble en tout point à celui de la banque en ligne en question, le script trompe le client et lui vole les identifiants. Les hackers n’ont ensuite plus qu’à se connecter au compte, et exécuter des transferts vers un établissement externe. Dans tous les cas, sachez que les clients ont des garanties à ce niveau, et qu’il est aujourd’hui extrêmement difficile de faire approuver de tels virements. Les banques en ligne font appel à un maximum de sécurité et de vigilance pour ne pas laisser partir des virements vers des paradis fiscaux.

Comme le souligne la fédération belge : « Ne croyez pas aveuglément aux courriels émanant d’une instance fiable, comme votre banque, même si ceux-ci vous semblent fiables et identifiables ». Si vous avez des doutes, privilégiez plutôt un contact téléphonique. Veillez également à régulièrement changer votre mot de passe pour ne pas laisser un quelconque individu s’intéresser de trop près à votre compte bancaire…

Belgique : 145 fraudes à la banque en ligne au T1/2016
5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire