En 2016 les crédits immobiliers ont battu tous les records

Les crédits immobiliers peuvent remercier les taux bas pour le succès qu’ils ont connu en 2016. En effet, il n’y avait jamais eu autant d’euros octroyés pour les crédits immobiliers en une années. Les consommateurs ont également anticipé la remontée des taux ce qui a encore davantage accéléré le mouvement. La banque en ligne s’y est mise.

Credit Immobilier

Une croissance portée par les banques en ligne

En 2015, c’étaient pas moins de 203 milliards d’euros de crédit immobiliers qui avaient été octroyés par les banques. Il faut préciser qu’il est de plus en plus simple pour les ménages d’obtenir un tel crédit. En effet, les démarches ont été simplifiées et on a vu apparaître un nouvel acteur : les banques en ligne. Ces dernières presque toutes des crédits immobiliers avec des taux très compétitifs. Etonnamment, BforBank ne propose pas encore un tel service, mais ça ne saurait tarder. Notez que vous obtiendrez une réponse sur l’octroi ou non de votre crédit aussitôt que votre formulaire sera rempli. ING Direct propose certainement l’un des meilleurs crédits immobiliers avec un taux de 1,61% TEG 10 ans qui comprend l’assurance. Vous pouvez retrouver notre avis ING Direct ici.

Cette année, rien qu’au mois d’octobre 2016, les banques avaient octroyé 24 milliards d’euros à leurs clients. Nous ne disposons pas encore des chiffres pour les deux derniers mois de l’année, mais il est quasiment sûr qu’ils confirmeront la tendance et valideront le nouveau record. Les données devraient nous parvenir dans les semaines à venir.

Le rôle des taux très bas

Si 2016 devrait être un nouveau record pour les crédits immobiliers, c’est en très grande partie lié aux taux qui ont atteint un niveau historiquement bas. Les 24 milliards d’euros distribués rien que sur le mois d’octobre 2016 annoncent réellement un chiffre très nettement supérieur aux 203 milliards cumulés sur l’année 2015. On constate une augmentation très marquée depuis le mois d’avril 2016. En effet, la distribution était de 11,3 milliards en ce mois pour passer à 19,5 milliards en juin. En comparaison, la période de janvier à octobre 2015 avait été marquée par 172 milliards d’euros de crédits immobiliers octroyés. Ce chiffre était de 189, soit 17 de plus en 2016 sur la même période.

En novembre 2016, les taux d’intérêt étaient en moyenne de 1,31% d’après les données fournies par l’Observatoire Crédit Logement/CSA. C’est exceptionnellement faible et cela a forcément motivé plus d’un individu à contracter un prêt immobilier. Concrètement, le coût d’un tel emprunt est 2,5 fois moins cher en 2016 qu’il ne l’était en 2008 en France. Parallèlement, la stagnation (relative) des prix de la pierre a permis une hausse du pouvoir d’achat des Français de 29% sur ces 8 années.

Quelles sont les meilleures offres sur le marché ?

Les offres des différents établissements bancaires sont très clairement explicitées sur leur site internet. Les banques en ligne proposent souvent des taux très proches ou identiques de ceux proposés par leur maison mère. Si vous souhaitez vous faire aider, n’hésitez pas à faire appel à un courtier qui sera parfaitement à même de vous orienter vers le crédit immobilier qui vous correspond le plus. Certains points sont à regarder assez attentivement, comme les différents frais annexes ou bien l’option crédit modulable ou transférable. Concrètement, la première option vous permet d’avoir des mensualités croissantes pour rembourser dans le but de réduire le montant cumulé de votre crédit. La seconde option vous permet de prendre une option sur les taux bas actuels dans l’optique d’un futur achat immobilier. Il faut savoir qu’à coût du crédit identique, certaines banques proposeront de nombreux autres avantages au niveau du service. Et c’est sur ce point que les banques en ligne sont particulièrement excellentes. En effet, le service client de Hello Bank! ou ING Direct est particulièrement excellent. Pour ce type d’emprunt, il est toujours important d’être bien accompagné, et non seulement de trouver le meilleur taux.

Qu’en est-il pour 2017 ?

La baisse des taux ne devrait pas continuer pour 2017, malheureusement… En effet, nous avons atteint un niveau sous lequel il devient quasiment impossible de descendre. Certains emprunteur parviennent déjà à obtenir des prêts avec des taux inférieurs à 1%. D’après une étude menée par le Crédit Agricole, nous devrions donc assister à une stagnation du taux aux cours actuels avant de remonter très légèrement à partir du second semestre 2017.

Malgré tout, nous ne pouvons vous donner de chiffres avec certitudes puisque beaucoup d’éléments sont pris en compte. En revanche, nous pouvons vous affirmer que le monde de l’immobilier va évoluer dans les mois à venir. On peut notamment parler du prêt à taux zéro qui va être reconduit avec les mêmes conditions que 2016. Ce dernier offre la possibilité aux personnes souhaitant acquérir un bien immobilier d’emprunter jusqu’à 40% du montant de leur investissement pour tout bien neuf ou nécessitant d’importants travaux. Il en va de même pour le dispositif Pinel qui sera prolongé jusqu’au 31 décembre de cette année. En ce qui concerne les résidences secondaires et touristiques, les avantages garantis jusqu’à aujourd’hui par le dispositif Censi-Bouvard seront réduits. Au final, le secteur immobilier est amené à évoluer en 2017, et ce, peu importe l’évolution des taux d’intérêt.

En 2016 les crédits immobiliers ont battu tous les records
5 (100%) 2 votes