En 2016, les français font confiance aux banques

Les banques ont de quoi se réjouir : selon la dernière étude pour Deloitte menée par Harris Interactive, les français ont répondu dans 65% des cas « faire confiance à leur banque », une hausse significative par rapport aux années précédentes (environ 60%). La politique de taux faibles à favorisé le développement des crédits à prix intéressant.

Taux faibles

Les banques centrales contribuent à cette amélioration

La politique des banques centrales a évidemment pesé dans la balance : avec des taux particulièrement faibles, les banques se voient dans l’obligation d’impacter le taux des crédits qu’elles allouent, et éventuellement revoir le taux des crédits existants. De fait, les clients qui ont fait un crédit immobilier ou autres crédits à la consommation voient le montant de leurs intérêts baisser de manière significative. Comme le souligne Deloitte, le regain de confiance envers les banques paraît donc essentiellement conjoncturel.

Si seulement 7% des clients vont consulter d’autres établissements bancaires que leur banque principale pour une décision financière importante, les banques ont cependant du souci à se faire : l’arrivée des portefeuilles en ligne comme PayPal, le fameux compte Nickel disponible chez les buralistes ou encore l’essor des banques en ligne sont de gros défis des banques de réseau traditionnelles pour les années à venir. Dans tous les cas, la croissance des banques à frais moindre est une évidence dans les années qui viennent, et il faudra que les établissements s’y adaptent pour subsister.

Source : Les Echos

En 2016, les français font confiance aux banques
5 (100%) 1 vote