BforBank

83% des français ne connaissent pas le mot « fintech »

Alors que les français sont toujours plus nombreux à utiliser des services financiers en ligne, la majorité ne connaissent toujours pas le mot « fintech ». Un sondage réalisé par Harris Interactive pour le cabinet Deloitte affirme que 83% des français ignorent sa signification. Parmi les fintech les plus en vogue, on retrouve les comparateurs de services financiers, les plateformes de crypto-monnaies ainsi que les cagnottes en ligne.

fintech francais

Certains confondent « fintech » et « fitness »…

Dixit Harris Interactive, certains français confondent la « fintech » avec le « fitness ». Dans la réalité, ils sont plutôt ouverts à tous les nouveaux services financiers en ligne que l’on retrouve sous l’appellation « fintech ». Parmi les services les plus utilisés, les comparateurs en ligne (comme le comparateur de banques Marianne2) sont les plus populaires : ce sont 26% des 2.000 personnes interrogées qui ont affirmé s’en être servies récemment. Face à un choix qui ne cesse de grandir, ces outils de comparaison facilitent le travail des internautes en leur donnant un aperçu global du marché pour un service donné.

Cette année, les plateformes pour acheter des crypto-monnaies comme le Bitcoin ont fait leur apparition dans cette étude en deuxième position : face à l’engouement et la médiatisation des devises électroniques, les français s’y sont mis et connaissent le principe. Enfin, ce sont les cagnottes en ligne (comme Leetchi) et les services de transfert d’argent (comme Transferwise) qui complètent le podium. Ces dernières seraient utilisées par 15% de la population, bien que l’on n’ait pas de chiffres officiels à ce sujet. Sans grande surprise, ce sont les jeunes urbains et diplômés qui ont le plus recours à ces services.

L’assurtech monte en force

Dans la fintech, on retrouve également une nouvelle catégorie de services qui a toujours plus le vent en poupe : l’assurtech. En l’occurrence, ce sont les services autour de la santé connectée, de l’assurance-habitation et de l’assurance-auto connectée qui séduisent toujours plus le grand public. Pour ne prendre qu’un exemple, l’assurance-auto connectée et « à la consommation » Carapass de chez Boursorama Banque vient de gagner un Argus d’Or de l’Assurance.

Du côté des petites déceptions de cette étude, on voit tout d’abord que les robo-advisors (comme Yomoni ou WeSave) ont quelque peu du mal à sortir du lot. Les plateformes d’agrégation de comptes bancaires (comme Linxo qui a levé 20M€ récemment) ou de contrats ont elles aussi du mal à percer et séduire le grand public. On notera également que les solutions d’investissement pour trader en ligne ont également du mal à se positionner face aux autres fintech. Au delà du service rendu, un challenge au niveau de la confiance se dessine pour ces acteurs.

83% des français ne connaissent pas le mot « fintech »
5 (100%) 1 vote