Plus fort que Thierry Meyssan : Marion Cotillard !

Bénédicte Charles | Vendredi 29 Février 2008 à 07:00 | Lu 159085 fois

Pour la jeune comédienne, c’est clair : il n’y a pas eu d’attentats le 11 septembre, et l’homme n’a jamais marché sur la lune. On nous cache tout, on nous dit rien. Mais la Môme, elle parle trop, c’est sûr.

A l’occasion du triomphe de Marion Cotillard aux Césars comme aux Oscars, Paris Première a rediffusé cette semaine le numéro que l’émission Paris Dernière avait consacré, il y a tout juste un an, à la comédienne. Avec son adorable candeur, la talentueuse jeune femme y laisse le journaliste Xavier de Moulins la suivre au cours de ses pérégrinations, se prêtant au jeu de l’interview décalée avec bonne volonté. Le problème, c’est que si les questions sont très second degré, les réponses ne le sont pas toujours. Au cours d’une séquence tournée dans les catacombes, Marion Cotillard se laisse même aller à tenir au sujet des attentats du 11 septembre des propos que Thierry Meyssan n’aurait pas reniés. Jugez-en :
[Xavier de Moulins lui demande ce qu’elle pense de la thèse selon laquelle la mort de Coluche ne devrait rien à un accident]
Marion Cotillard : J’ai tendance à être plutôt souvent de l’avis de la théorie du complot.
Xavier de Moulins : Un peu parano ?
M. C. : Pas parano, non c’est pas parano parce que je pense qu’on nous ment sur énormément de choses : Coluche, le 11 septembre. On peut voir sur internet tous les films du 11 septembre sur la théorie du complot. C’est passionnant, c’est addictif, même.
X. de M. : Sur le 11 septembre par exemple, toi, qu’est-ce qui t’a le plus troublée, concrètement ?
M. C. : On te montre d’autres tours du même genre ayant pris des avions, ayant brûlé… il y a une tour, je crois que c’est en Espagne, qui a brûlé pendant 24 heures.
X. de M. : Avant de s’effondrer ?
M. C. : Elle ne s’est jamais effondrée ! Aucune de ces tours ne s’effondre. Et là, en quelques minutes, le truc s’effondre. Et puis après, on peut en parler longuement… Parce que c’était bourré d’or les tours du 11 septembre. Et puis c’était un gouffre à thunes parce qu’elles ont été terminées, il me semble, en 1973 et pour recâbler tout ça, pour le mettre à l’heure de toute la technologie et tout, c’était beaucoup plus cher de faire des travaux etc. que de les détruire…
[A ce stade, il semble que le reste de sa tirade ait été coupé au montage, pour en arriver à la conclusion :]
Est-ce que l’homme a vraiment marché sur la lune ? J’ai vu pas mal de documentaires là-dessus et ça, vraiment je m’interroge. Et en tout cas je ne crois pas tout ce qu’on me dit, ça c’est sûr.

Finalement, Marion Cotillard, on la préfère au cinéma qu’à la télé !

PS : Nous aurions volontiers mis en ligne les images de cette séquence télévisée d’anthologie, malheureusement le service juridique de Paris Première ne nous a pas donné son accord, et le service communication n’a, quant à lui, pas jugé opportun de nous faire parvenir la copie de l’émission — nous avons donc attendu sa rediffusion pour procéder à une retranscription des propos de Marion Cotillard.

Notez cet article !

Laisser un commentaire