L’assurance vie connaît un succès mitigé pour 2016

En novembre 2016, la collecte nette de l’Assurance Vie était de 1,1 milliard d’euros. Cela signifie que il y a eu 1,1 milliard de plus qui a été placé que ce qui a été retiré. Depuis le mois d’août nous assistions à un réel coup de frein et ce léger rebond ne suffit pas à relancer la machine. 

Assurance Vie succès mitigé

Sauf surprise, une mauvaise année 2016

Nous ne pouvons pas encore confirmer les mauvais résultats de l’Assurance Vie pour 2016 dans le mesure où nous ne connaîtrons toutes les données que début février 2017. Malgré tout, à moins d’un véritable rebond très marquant, l’Assurance Vie devrait afficher des résultats très décevants pour 2016. En 11 mois (janvier – novembre), la collecte nette n’a été que de 16,9 milliards d’euros d’après les données fournies par la Fédération française de l’assurance.

A titre de comparaison, cela représente une diminution de 20% par rapport à 2015 sur la même période. Afin de vous donner une idée du défi à relever pour le mois de décembre 2016, il faudrait que les assureurs récoltent un montant de 6,8 milliards d’euros net pour rivaliser avec 2015. En d’autres termes, cela ne semble absolument pas réalisable.

Un choix et un rendement pourtant intéressant

Et pourtant, les Assurances Vie proposent des rendements très intéressants pour un risque relativement faible. De plus, il est aujourd’hui de plus en plus simple de placer son épargne sur un tel compte. Les banques en ligne ont une offre très alléchante qui devrait séduire plus d’un individu.

Nous pouvons citer le fonds en euro Eurossima proposé par ING Direct qui a généré un rendement de 2,75% en 2015. C’est très nettement plus intéressant que les Livrets préférés des français, j’ai nommé le Livret A et le LDD qui ne rapportent que 0,75% net par an. Notez également qu’il n’y a aucun frais d’entrée, d’arbitrage ou de versement chez ING Direct pour votre placement.

Visiter ING Direct

Une collecte nette dans le rouge en octobre

On peut se demander autant qu’on veut comment nous en sommes arrivés là, mais la réponse n’est pas facile à trouver. Seuls les chiffres parlent et prouvent le faible succès de l’Assurance Vie sur l’année 2016. Pour la première fois depuis 2013, il y a même eu une décollecte de 100 millions d’euros en octobre 2016. Fort heureusement, balance est vite repassée de l’autre côté en novembre avec une collecte nette de 1,1 milliard d’euros, mais cela n’est pas suffisant pour inverser véritablement la tendance.

Entre août et novembre 2016, la collecte nette ne s’élève qu’à un petit 1,5 milliard d’euros nets. On constate qu’il n’y a pas seulement les retraits qui sont importants, mais également des dépôts en très grande difficulté. En moyenne, seulement 9 à 10 milliards sont déposés chaque mois depuis août.

Différents éléments responsables du manque d’attractivité

On pourrait mettre la blâme sur les taux faibles qui ont rendu les fonds en euros moins intéressants. Ces derniers sont garantis et proposent moins de risque. Bien qu’ils aient baissé, leur rendement reste malgré tout encore intéressant et il est étonnant de voir les français s’orienter vers des placements plus risqués pour obtenir de meilleurs rendements. A cela, il faut également ajouter la pression des organismes de contrôle qui ont peur que des taux trop élevés entravent les bilans des compagnies d’assurance. Par conséquent, les fonds en euros sont de moins en moins intéressants.

D’après certains experts, la barre des 2% pourrait être franchie, ce qui serait très bas pour une Assurance Vie. Il ne faut pas non plus oublier l’impact de la loi Sapin 2 sur certains investisseurs. En effet, elle stipule qu’en cas de crise financière, ou même en cas de menace, il y aurait une restriction, voire un blocage total des retraits des sommes placées sur les Assurances Vie. Cette nouvelle loi a forcément fait fuir certains épargnants et n’invite pas de nouvelles personnes à investir dans un tel placement.

Les autres types de placement pour l’Assurance Vie sont les contrats en unités de compte qui ont une plus grosse composante en actions et sont donc théoriquement plus intéressants en terme de rendement. Ces derniers ont généralement une optique de plus long terme et ne parviennent pas non plus à attirer autant de fonds qu’ils ne devraient. Les versements bruts y sont de 2 à 2,5 milliards par mois, soit 24% de la collecte totale brute en novembre.

Des placements qui font de l’ombre à l’Assurance Vie

Ce qui explique peut être davantage la raison de ces faibles collectes est certainement le fait que les épargnants se sont principalement orientés vers les livrets bancaires. Il y a, bien entendu, les deux traditionnels livrets réglementés que sont le Livret A et le LDD, mais également les livrets non réglementés qui font notamment la force des banques en ligne (voir notre comparatif de banque en ligne ici). Le Livret Epargne Hello + de Hello Bank propose par exemple un rendement pouvant aller jusqu’à 1,2% brut selon l’importance de votre placement.

Autre intérêt des épargnants, les comptes à terme et les simples comptes courants ont également fait de l’ombre aux Assurances Vie. Les taux historiquement bas semblent donc inciter les individus à placer leur argent sur des comptes à forte liquidité. Pour finir, notez également que l’immobilier a le vent en poupe, comme le montre les montants records octroyés pour des crédits immobiliers en 2016. Au final, une importante somme d’argent n’a donc pas pu être placée sur les Assurances Vie.

L’assurance vie connaît un succès mitigé pour 2016
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire