Boursorama Banque compte atteindre l’équilibre en 2020

En janvier 2018, Boursorama Banque se félicitait d’avoir atteint les 1,3 million de clients. Pour autant, la plus grande banque en ligne française n’est plus rentable depuis plusieurs années. Le PDG de la Société Générale, la maison mère de la banque, ambitionne d’atteindre l’équilibre pour sa filiale en 2020. En attendant, l’objectif principal reste l’acquisition massive de clients, à un coût parfois très élevé.

Boursorama Banque

« le plus gros enjeu est la conquête de clients »

Le directeur général de Boursorama Banque ne s’en cache pas, l’objectif est de « faire croître Boursorama le plus vite possible » et le « plus gros enjeu est la conquête de clients ». Pour atteindre son objectif ambitieux (mais réaliste) de 2 millions de clients à l’horizon 2020, la banque en ligne a décidé d’allouer un tiers de sa base de coûts à des frais marketing. Parmi eux, 80% sont des frais d’acquisition de clients. La dernière opération en date, pour célébrer le fait que Boursorama ait remporté pour la dixième année consécutive le prix de « la banque la moins chère » de France, en est la parfaite illustration.

Boursorama Banque le sait bien, cette stratégie d’acquisition agressive menée depuis quelques années n’aura plus lieu d’être en 2020, lorsque les objectifs seront atteints. Le directeur général de la banque en ligne va même jusqu’à affirmer que son « activité ne sera pas de même nature en 2020, en termes d’équipement des clients notamment ». Si l’offre de Boursorama Banque est aujourd’hui déjà compétitive, elle a donc vocation à le devenir encore davantage dans les années à venir.

Boursorama n’est plus rentable depuis 3 ans

Entre 2003 et 2015, Boursorama Banque a été un établissement rentable. Depuis, avec l’arrivée de nouveaux acteurs et la croissance du digital, la banque a préféré investir massivement pour renforcer sa position de leader de la banque en ligne et quitte à passer dans le rouge. Sur l’année 2016, l’établissement aurait perdu pas moins de 24 millions d’euros. Quand un client débourse en moyenne 11,75 euros de frais bancaires chez Boursorama (chiffres 2017), il est difficile pour l’établissement de devenir rentable alors que la seule prime accordée aux nouveaux clients atteint déjà 80 euros. Cette stratégie se retrouve bien évidemment chez les autres banques en ligne, dont la rentabilité est actuellement aussi chahutée.

Malgré ces pertes, la croissance de Boursorama Banque en ferait rêver plus d’un : en 2017, sa base clients a augmenté de 30%, soit 300.000 personnes supplémentaires ou « l’équivalent de la croissance d’un réseau traditionnel, alors que nous sommes 750 employés » justifie le directeur général, Benoît Grisoni. Comme vous pouvez le voir dans notre avis Boursorama Banque, l’établissement est hautement compétitif sur la plupart de ses produits bancaires. Pour autant, la concurrence est rude et de nombreuses banques offrent des services au moins aussi adaptés à certains profils en spécifique – vous pouvez consulter cela dans notre comparateur de banques ici.

Visiter le site

Boursorama Banque compte atteindre l’équilibre en 2020
4.5 (90%) 2 votes