Carrefour lancera une banque en ligne très bientôt

Mise à jour Avril 2017 : Le compte C Zam Carrefour dévoilé ici.

Le marché de la banque en ligne est aujourd’hui en pleine expansion. Les croissances des établissements sont remarquables et ce n’est que le début. Attirés par ce marché très dynamique, de nombreux établissements se lancent dans la banque en ligne. Après Orange Bank et la Banque Postale, c’est au tour de Carrefour de s’attaquer à la banque en ligne avec une offre complètement dématérialisée. 

Carrefour Banque en ligne

La nécessité de s’adapter aux nouvelles attentes des clients

Le groupe Carrefour a déjà beaucoup d’expérience en matière de services bancaires. Cependant, face à l’émergence de services en ligne beaucoup plus compétitifs, la société s’est vue dans l’obligation de faire évoluer son modèle traditionnel bancaire, Carrefour Banque. En l’occurrence, le groupe prévoit de fermer dans les mois à venir de nombreux points de vente de sa filiale Banque et Assurance présentes dans ses galeries. En passant doucement au 100% dématérialisé avec une banque en ligne, Carrefour compte bien séduire une clientèle jeune, habituée à visiter les supermarchés Carrefour.

D’ici peu, vous pourrez faire d’une pierre deux coups. En allant dans un supermarché Carrefour, il sera possible d’ouvrir un compte bancaire entre deux achats auprès de la nouvelle banque en ligne. En effet, la société a annoncé qu’elle présentera, le 21 mars prochain, les conditions d’ouverture d’un « compte courant disponible en rayon et activable sur internet » pour sa banque en ligne Carrefour.

Le moment pour se lancer dans la banque en ligne pour Carrefour semble opportun. En effet, depuis le 6 février dernier, la loi Macron sur la mobilité bancaire simplifie considérablement les démarches pour changer de banques. Ainsi, ils ont bien l’intention de séduire de nombreux clients, non satisfaits par les prix et les services de leur banque actuelle.

Une expérience dans la banque depuis plus de 35 ans

Afin de se lancer sur le marché de la banque en ligne, Carrefour utilisera sa filiale, Carrefour Banque et Assurance, créée en 1981. Elle utilisera donc la même licence bancaire que celle-ci, et n’aura pas à faire toutes les démarches pour se conformer à l’autorité bancaire française. Il faut savoir que Carrefour Banque n’a cessé de multiplier ses activités sur les dernières années : Au début, seulement des cartes de paiement ou de fidélisation étaient proposées. Désormais, vous pourrez trouver des produits plus complexes comme des crédits à la consommation ou des assurances.

Propriété à 60% de Carrefour et 40% de la BNP Paribas, la filiale avait, il y a peu, annoncé une réduction volontaire d’effectifs. Dans les 200 agences présentes dans les différentes galeries marchandes, 246 salariés quitteront leur poste. Afin de se réorganiser, Carrefour compte notamment fermer environ 30 agences.

Si ce nouveau projet de Carrefour est un succès, il ne serait pas impossible de voir d’autres acteurs du secteur se lancer. D’après la Tribune, un autre géant devrait également se lancer sur la banque en ligne, Leclerc. En février 2017, Edel, la banque de Leclerc, a pris possession de la Fintech Morning. Cette dernière offre des services bancaires 100% mobiles sur lesquels Leclerc pourrait reposer pour s’implanter sur le marché de la banque en ligne.

Un marché déjà bien occupé

Afin de réussir à conquérir des parts de marché sur un marché déjà très concurrentiel, Carrefour devra proposer une offre de très grande qualité à un prix très compétitif. En effet, les meilleures banques en ligne du marché, telles que Boursorama Banque, Hello Bank ou encore Monabanq, pour n’en citer que trois, ne comptent pas se laisser bousculer sans broncher. Avec la loi Macron sur la mobilité bancaire, la guerre des offres promotionnelles est véritablement lancée.

Aujourd’hui, on estime à 3 voire 3,5 millions le nombre de clients des banques en ligne. Ce chiffre, bien qu’en très forte croissance, reste très négligeable par rapport à nos voisins allemands. En effet, ces derniers comptent déjà 18 millions de personnes qui ont franchi le pas de la banque en ligne. Quand on regarde les croissances de Boursorama Banque ( + 500.000 clients en 3 ans), de Hello Bank (plus de 250.000 clients conquis depuis 2013) ou encore de Fortuneo (déjà 600.000 clients en France, Belgique, Luxembourg et Suisse), tout laisse à penser qu’on atteindra les 10 millions de clients d’ici 2020. En plus des banques en lignes déjà existantes, l’arrivée de Orange Bank va encore renforcer cette tendance. La banque en ligne du géant des télécoms prévoit de conquérir pas moins de 400.000 clients d’ici la fin de l’année, et 2 millions d’ici 2024.

Carrefour lancera une banque en ligne très bientôt
4.8 (95%) 4 votes

Laisser un commentaire