Crédit à la consommation : comment il fonctionne ?

Tout comme les crédit immobiliers, les crédits à la consommation ont connu une croissance remarquable au cours de l’année 2016. En effet, entre janvier et septembre les banques ont vu ce type de prêt augmenter de 6,3% par rapport à l’année dernière. Cela est principalement lié au contexte de taux très bas que nous avons connu mais également à l’augmentation de l’offre d’un tel crédit. Nous allons voir ensemble comment fonctionne ce prêt qui séduit de plus en plus de français. 

Un crédit à la consommation, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agît simplement d’un prêt qu’une banque ou un organisme de crédit octroie à un particulier. Généralement, il doit être utilisé pour acquérir un bien de consommation comme un véhicule de transport, un appareil électroménager, ou bien pour payer un voyage… Si vous désirez acquérir un bien immobilier, vous devrez alors vous tourner vers un crédit immobilier. Le fonctionnement du crédit à la consommation est relativement simple et n’est pas accompagné de nombreuses restrictions. Cependant, gardez à l’esprit que l’offre de crédits à la consommation est assez variée et que chacune répond à un besoin bien précis. Selon votre projet, il faudra donc vous orienter vers tel ou tel crédit.

Notez que la plupart des banques en ligne proposent un crédit à la consommation. Une fois de plus, l’offre est très avantageuse et aussi diversifiée, voire même plus, que dans une banque traditionnelle. Parmi les acteurs dématérialisés qui proposent des conditions très compétitives sur ce type de crédits, on peut citer notamment Hello bank! ou encore Boursorama Banque. En revanche, les banques en ligne ING Direct et Fortuneo n’en proposent pas encore.

Crédit à la consommation

Credit à la consommation : fonctionnement

Afin de pouvoir souscrire à un crédit à la consommation, vous devez réaliser un emprunt de 200 euros minimum. La limite maximale fixée par la loi est quant à elle fixée à 75.000 euros. Sachez qu’en matière de remboursement, il y a trois critères à prendre en compte :

  • La durée du remboursement doit être supérieure à 3 mois.
  • Pour tout montant compris entre 200 et 3.000 euros, le remboursement doit être réalisé sur une durée allant de 3 mois à 3 ans.
  • Pour tout montant supérieur à 3.000 euros, la durée de remboursement est comprise entre 3 mois et 5 ans.

Afin de valider votre prêt à la consommation, l’organisme prêteur va au préalable étudier plusieurs éléments de votre dossier. On peut notamment citer votre état de santé, vos capacités financières, votre situation professionnelle,… Depuis peu, et afin de s’assurer de votre solvabilité, l’organisme prêteur est désormais contraint de vérifier au près du Fichier des Incident de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) que vous n’ayez jamais eu de défaut de paiement. Si vous n’avez jamais eu de problème à ce niveau, alors vous obtiendrez votre crédit à la consommation sans aucun problème.

Crédits à la consommation : les avantages

Contrairement à d’autres types d’emprunts, il faut avouer que les taux d’intérêts proposés par les organismes prêteurs peuvent être relativement élevés. En revanche, de nombreux avantages y sont associés :

  • Il permet d’acheter un bien de consommation dont on aurait besoin immédiatement mais pour lequel nos économies ne nous permettent pas de passer à l’acte.
  • Il permet d’avoir un meilleur contrôle de votre budget grâce à un lissage de votre effort financier sur le long terme. De surcroît son taux d’intérêt est fixe et il en va de même pour la somme remboursée mensuellement.
  • Il est très flexible. En effet, le client peut choisir la formule qui correspond le mieux à sa situation. En effet, vous avez la possibilité de choisir le montant de vos mensualités, ainsi que la durée de remboursement, selon les critères vus précédemment.

Crédits à la consommation : différents formes

L’un des premiers crédits à la consommation, que l’on retrouve assez fréquemment, est le prêt personnel. Ce dernier permet à l’emprunteur d’utiliser comme bon lui semble son crédit pour acheter ce qu’il désire. Il se distingue ainsi du crédit affecté pour lequel vous devez préciser le projet (achat d’un véhicule, travaux de rénovation,…). L’organisme prêteur est alors en droit de vous demander des justificatifs afin de s’assurer que vous utilisiez bien votre crédit pour ce à quoi vous vous étiez engagés lors de la souscription. Quoi qu’il en soit, vous serez toujours libres dans la fixation du montant des mensualités et la durée du remboursement.

Parlons désormais du crédit renouvelable. Ce dernier, également connu sous le nom de crédit revolving permet au souscripteur d’avoir à sa disposition une certaine somme d’argent qu’il peut utiliser comme il désire. Seul impératif, il faut qu’à la fin du prêt, l’intégralité de la somme prêtée soit à nouveau sur le compte dédié. L’avantage de ce crédit est que vous ne paierez des intérêts uniquement sur la somme réellement utilisée et non sur la somme empruntée. C’est donc très intéressant pour les individus qui ne savent pas exactement combien ils veulent dépenser. En général, ce type de crédit est octroyé pour des montants relativement faibles.

La location avec option d’achat (LOA) ou leasing est également monnaie courante en matière de crédit à la consommation. Ce type de crédit est utilisé pour l’achat d’un véhicule. Concrètement, il consiste à payer un certain montant tous les mois dans l’optique, à la fin, d’acquérir le véhicule lors de l’échéance du contrat. Le prix de ce dernier aura alors considérablement diminué et il ne vous restera plus qu’à payer la différence entre vos sommes versées et ce qu’il reste à payer pour l’achat de votre véhicule.

Outre ces différents types de crédits à la consommation que nous venons de voir, sachez qu’en réalité, différentes situations peuvent être considérés comme des « crédits à la consommation ». On peut citer par exemple les découverts bancaires, les délais de paiement,…

Au final, n’hésitez pas à vous tourner vers votre établissement bancaire traditionnel ou vers votre banque en ligne si vous souhaitez contracter un crédit à la consommation. Chacune propose des taux assez différents et nous vous invitons à consulter notre comparatif de banques en ligne afin de connaître les spécificités de chacune d’entre elles. Notez également que, après validation de votre crédit à la consommation, vous avez un délai de rétraction de 14 jours pendant lequel vous pouvez toujours revenir en arrière.

Crédit à la consommation : comment il fonctionne ?
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire