Le crowdfunding a le vent en poupe en France

21.375. C’est le nombre de projets qui ont été financés en 2016 grâce à la finance participative, également connue sous le nom de Crowdfunding. Véritable alternative au financement traditionnel, cette nouvelle tendance séduit de plus en plus d’individus, attirés par des rendements attractifs et l’originalité du concept. Une hausse de 40% a ainsi été constatée entre 2015 et 2016, pour culminer à 233,8 millions d’euros. 

Crowdfunding

Une volume en très forte croissance

En 2016, le crowdfunding a drainé pas moins de 233,8 millions d’euros. A titre de comparaison, 2015 n’avait atteint « que » 166,8 millions d’euros. Cela fait maintenant 4 ans que le crowdfunding génère des statistiques à son sujet. Les études réalisées montrent une croissance de 100% chaque année depuis 2013. Les données fournies par KPMG montrent une croissance de 40% entre 2015 et 2016. Cette baisse dans la croissance du financement participatif est peut être liée à l’arrivée à maturité du secteur ou au scandale concernant Lending Club aux Etats-Unis.

La principale raison baisse dans la croissance du crowdfunding est très certainement le changement dans la comptabilisation. En effet, jusqu’alors, de nombreux financement s’éloignant très nettement du financement par la foule étaient comptabilisés. Désormais, seulement le « vrai » crowdfunding est comptabilisé. Par conséquent, il est logique de voir une certaine baisse dans la croissance de ce nouveau type de financement. Par exemple, la prise en compte des crédits à la consommation de Younited Crédit a longtemps « falsifié » les comptes. Cette plateforme n’est désormais plus prise en compte dans les comptes puisqu’elle n’offre pas la possibilité aux investisseurs de choisir directement le projet financé.

Des investissements en moyenne de 62 à 6.343 euros pour l’equity

A partir de maintenant, il n’y aura plus de mélange entre la finance alternative (qui comprend le crowdfunding) et le financement participatif de l’autre côté. Les deux entités sont désormais séparées ce qui permettra une meilleure vision de l’évolution de ces méthodes de financement. Si l’on prend les chiffres des deux ensemble, on observe une croissance de 112% entre 2015 et 2016, cumulant à 628,8 millions d’euros. Le second est strictement défini par la mise en contact d’un porteur de projet et d’un agent en capacité de financement, prêt à investir dans le projet. Il représente 37% du total soit 233,8 millions d’euros et marque une croissance de 40%.

Les PME tirent la croissance vers le haut

Ce sont principalement les PME qui font appel aux plateformes de financement participatif à proprement parler. Elles marquent une croissance de 46% en 1 an et comptent pour 96,6 millions du total des prêts accordés. Autre types de financement participatif, le don (qu’il soit associé à une contrepartie ou non) et l’investissement en fonds propres dans les entreprises se partagent 68,6 millions d’euros et marquent une hausse de 36%. On assiste de plus en plus à des dons dans des cagnottes comme Leetchi afin de financer des projets étudiants dans de très nombreux cas.

Au total, cela fait près de 21.375 projets financés en 2016, soit 20% de plus qu’en 2015. Pas moins de 1,45 million de personnes auraient ainsi participé à un tel type de financement. Attention, il faut prendre en compte le fait qu’une personne peut prendre part dans différentes campagnes de financement. Quand il s’agit de dons, le montant moyen est de 62 euros. En revanche, les investissements en capital soit en moyenne de 6.343 euros.

Malgré tout, ces nouveaux financements ne représentent pas une réelle menace pour les établissements de prêts traditionnels. En effet, les prêts accordés par les banques en ligne comme Hello Bank, Fortuneo ou Monabanq touchent une tout autre clientèle. Ainsi, le financement participatif offre une alternative en complément aux prêts traditionnels. En aucun cas cela risque de se substituer aux prêts auxquels nous sommes habitués avec les établissements classiques.

Le crowdfunding a le vent en poupe en France
4.5 (90%) 2 votes