Quelle cryptomonnaie souhaitez-vous acheter ?


Quelle plateforme d'échange souhaitez-vous utiliser ?


Acheter des cryptomonnaies en toute simplicité

Si pendant de longues années, acheter des cryptomonnaies pour le grand public a été très compliqué d’un point de vue technique, la pratique s’est largement démocratisée à partir de 2017. En 2018, il est devenu facile d’ouvrir un compte sur une plateforme pour acheter des devises électroniques. Il faut dire que face à l’engouement mondial pour les devises électroniques, de nombreuses plateformes ont vu le jour et permettent aujourd’hui d’acheter des cryptomonnaies en toute simplicité, avec un maximum de sécurité.

Pour autant, toutes les plateformes qui permettent d’acheter des cryptomonnaies n’offrent pas un accès à toutes les devises virtuelles. Il faut donc chercher au préalable quelle cryptomonnaie est disponible sur quelle plateforme (que l’on appelle également « exchange »). Plusieurs raisons expliquent que tous les « exchanges » n’offrent pas l’intégralité des devises électroniques : il y a un défi technique, il y a un défi de légitimité, et il y a également un défi de qualité – une plateforme doit obligatoirement proposer de la liquidité sur toutes les cryptomonnaies qu’elle offre pour assurer un service à la hauteur.

C’est pour cette raison que Marianne2 a mis au point un guide qui permet de trouver les principales plateformes pour acheter ces devises électroniques. D’une part, une section classe les principales cryptomonnaies disponibles et affiche pour chacune d’entre elles les plateformes sur lesquelles elles peuvent être achetées et vendues. Au fur et à mesure que de nouvelles devises apparaissent, cette section sera mise à jour. D’autre part, une section permet de voir un tutoriel détaillé sur certains « exchanges » les plus populaires, les moins chers et les plus fiables du moment. Au fil du temps, les tutoriaux sont amenés à évoluer pour répondre à l’ajout de nouvelles fonctionnalités, ou à l’évolution globale des services. Ils sont réalisés en toute indépendance, sans l’aval du service concerné.