Les français se soucient davantage de la retraite que les européens

Un sondage mené par Le Parisien, Odox et LinXea met en lumière les différents rapports qu’on les européens face à l’épargne. Si tous cherchent à épargne pour se prémunir contre une période difficile, les français sont ceux qui épargnent explicitement aussi en prévision de leur retraite.

Face aux allemands, britanniques, italiens et espagnols, les français sont ceux qui cherchent à assurer leur retraite en mettant un peu d’argent de côté régulièrement. Malgré les taux particulièrement bas qui rendent le Livret A ou le LDD peu intéressants, les français restent fidèles à leurs habitudes et ne cessent de faire croitre l’encours de ces deux livrets épargne. En août, la collecte a d’ailleurs atteint un montant record de 1.39 milliards d’euros.

Dans les réponses que donnent les français sur leur stratégie, ils disent dans 46% des cas épargne en prévision de l’avenir de leur situation économique personnelle. Les britanniques affirment cela dans 53% des cas. 44% des sondés de l’Hexagone affirment qu’ils s’agit aussi en prévision de leur retraite – un pourcentage bien plus élevé que chez nos voisins allemands (28%). Une habitude qui pourrait se renforcer encore davantage puisque les sondés affirment que si leur salaire augmentait de 10%, 8% d’entre eux le mettraient automatiquement de côté (et 53% des gens le placeraient).

Epargne

Les français sont averses au risque

Les français sont en revanche très peu enclin à faire des placements risqués. Si les Livrets Epargne des banques en ligne sont une excellente alternative pour eux (non risquée), ils sont assez sceptiques sur le trading. Il faut dire que les nombreuses campagnes de l’AMF, l’Autorité de Régulation des Marchés Financiers, ont mis en avant les risques de perte liés à ce type d’activité.

70% des français affirment que ce type de placement pourrait leur faire perdre leur argent. Ils ne sont que 51% en Allemagne, et 57% au Royaume-Uni. On notera qu’il y a quand même une distinction entre les différentes catégories socio-professionnelles : les cadres sont plus enclin à placer leur argent de manière plus risquée – en échange d’un rendement plus intéressant.

Les français se soucient davantage de la retraite que les européens
5 (100%) 1 vote