Les Hedge Funds se mettent aux crypto-monnaies

Depuis des années, les crypto-monnaies font de plus en plus parler d’elle grâce à leur croissance incroyable. De fait, de plus en plus d’Hedge Funds commencent à se tourner vers ces investissements aux rendements très nettement supérieurs à ceux générés par la bourse traditionnelle. Avec ces monnaies virtuelles, les Hedge Funds entendent bien réaliser des plus-values considérables. 

Croissance crypto-monnaies

800 coins déjà minnés

Dans le monde des crypto-monnaies, on parle de « miner » un coin, c’est-à-dire créer de nouvelles monnaies. A l’heure actuelle, déjà 800 crypto-monnaies différentes ont été crées. Les deux principales sont bien évidemment le Bitcoin et l’Ether qui représentent la très grande majorité des échanges du monde de la blockchain. La particularité des monnaies virtuelles est qu’elles ne sont régies par aucune autorité centralisée. Avec déjà plus de 800 monnaies sur le marché, la capitalisation boursière dépasse les 166 milliards de dollars, un montant qui intéresse forcément les différents investisseurs, et notamment les Hedge Funds.

Une société d’anaylise des Fintech, NEXT, vient de délivrer une liste de 55 Hedge Funds investissant dans les monnaies virtuelles. Cet intérêt marqué par un nombre croissant de Hedge Funds montre bien le potentiel à long terme de ces nouvelles solutions d’investissement. Comme nous le verrons un tout petit peu plus tard, ces dernières servent également à réaliser des ICO ou Initial Coin Offering, qui sont l’équivalent en Bitcoin d’une levée de fonds en bourse.

De plus en plus de Hedge Funds

NEXT a également déclaré « Comme les champignons sauvages, les Hedge Funds tradant avec les crypto-monnaies ont pris racine dans ce domaine extrêmement volatile et non régulé de l’économie…alors nous avons cherché à en savoir davantage ». La plupart des sociétés concernées portent des noms en rapport avec le monde de la blockchain, comme, par exemple, Ether Capital or Medici Crypto. L’un des plus récents fonds, 1confirmation a été lancé le 22 août 2017 et est notamment soutenu par le milliardaire Mark Cuban.

Si l’intérêt est si marqué vers les crypto-monnaies, c’est car, depuis 2016, elles ont affiché une croissance inégalée. A titre d’exemple, le Bitcoin a pris 700% et l’Ether en a pris 3.300%. Un rendement plus qu’intéressant pour les investisseurs chanceux ayant conservé leurs « coins ». Cette croissance phénoménale a alors mérité toute l’attention de Wall Street, et donc, de nombreux Hedge Funds. Sans grande surprise, le marché pour les ICO (Initial Coins Offering) a également explosé. Ce dernier, qui repose entièrement sur le système de la blockchain, a permis aux entreprises de lever 1,8 milliards de dollars depuis le premier janvier 2017, d’après le rapport rendu par NEXT.

Parmi les nombreux Hedge Funds ayant commencé à trader les crypto-monnaies, on peut notamment citer Alpha Bit, Alphabet Coin Fund, Blackmoon Crypto, Crypto Asset Fund, Pantera, Polychain ou encore Token Factory,..

Si vous souhaitez investir dans des placements moins volatiles, il existe cependant de nombreuses alternatives. On pense notamment à Yomoni, qui, pour 1,6% / an maximum, gérera votre investissement en le plaçant sur des produits plus ou moins risqués selon votre rendement souhaité et le risque que vous êtes prêts à prendre. Comme vous pouvez le voir dans notre avis Yomoni, cette plateforme 100% française vous offrira de très nombreux autres avantages.

Visiter Yomoni

Les Hedge Funds se mettent aux crypto-monnaies
3 (60%) 2 votes