BforBank

Les jeunes veulent payer avec le mobile, délaissent le chèque

Une étude menée par Cofidis, filiale du groupe Crédit Mutuel au même titre que la banque en ligne Monabanq, met en lumières le comportement des jeunes de moins de 25 ans par rapport aux différents moyens de paiements. Sans grande surprise, ils sont davantage tournés vers le paiement mobile que leurs aînés, et ils délaissent progressivement le chèque au profit du virement bancaire.

carte bancaire

Les jeunes apprécient toujours autant la carte bancaire

Le premier constat de l’étude Cofidis est sans appel : les jeunes de moins de 25 ans plébiscitent toujours autant la carte bancaire que leurs aînés. En l’occurrence, ce sont 97% des jeunes interrogés qui l’ont utilisé dans les 12 derniers mois. Derrière, on retrouve les espèces qui ont été utilisées par 96% des sondés sur la même période. Les banques en ligne ont ainsi tout à fait raison de mettre leur carte bancaire gratuite en avant dans leur offre.

Au delà de ces moyens de paiements archi-populaires, on retrouve ensuite le virement bancaire : il a été utilisé par 65% des jeunes de la « génération Z » au courant des 12 derniers mois, alors que les plus séniors l’ont utilisé pour 56% d’entre eux. En revanche, le chèque a été davantage utilisé par les plus de 25 ans (79% contre 58%). On retrouve ensuite derrière le paiement mobile qui a été utilisé par 18% des jeunes sur les 12 derniers mois – contre 10% chez les plus âgés.

Le mobile vient bouleverser la donne

Il faut cependant souligner que peu d’établissements proposent aujourd’hui le paiement par mobile, ce qui limite forcément l’adoption. On peut toutefois souligner la nouvelle de Boursorama Banque qui accepte Apple Pay depuis quelques semaines, ou encore Fortuneo qui en a fait de même il y a quelques mois. Ce sont pas moins de 43% des jeunes sondés qui souhaiteraient utiliser leur mobile comme système de paiement.

Autre fait intéressant souligné par cette étude Cofidis : le rapport des jeunes par rapport aux devises électroniques comme le Bitcoin. En l’occurrence, ils sont plus nombreux à les connaître que leurs aînés (53% contre 39% des français). S’ils ont compris pour beaucoup comment acheter les crypto-monnaies, peu sont en revanche intéressés par les utiliser : 17% seraient prêts à le faire.

Les jeunes veulent payer avec le mobile, délaissent le chèque
5 (100%) 1 vote