Lydia lève 7 millions d’euros et répond à PayPal

Lydia est une application mobile française qui permet aux utilisateurs d’échanger facilement de l’argent depuis leur téléphone. Après que PayPal ait annoncé avoir complètement aboli les frais sur les transferts d’argent entre particuliers dans l’Hexagone, la start-up française répond avec une nouvelle levée de fonds de 7 millions d’euros…

Si vous ne la connaissez pas encore, Lydia est une application qui permet d’envoyer de l’argent facilement à ses amis depuis une application mobile. En France, elle connait une croissance fulgurante et compte déjà près de 500.000 utilisateurs. Sur le seul mois de septembre, elle a conquis pas moins de 50.000 nouvelles personnes. Il faut dire que la facilité d’utilisation du produit aussi bien sur iOS que Android est suffisante à faire tourner le mot – sans aucun grand budget marketing. C’est d’ailleurs l’une des fiertés de l’équipe dirigeante qui se félicite du bouche à oreilles.

Lydia et le paiement mobile

Lydia a séduit un public de professionnels

Après que PayPal ait annoncé supprimer la commission sur les transactions entre particuliers, Lydia répond par une nouvelle levée de fonds de 7 millions d’euros. L’objectif de cette dernière est de rapidement s’internationaliser pour gagner du terrain sur ses concurrents. A l’heure actuelle, le modèle économique de la start-up française s’appuie principalement sur une commission facturée sur les transactions entre professionnels : 10.000 de ces derniers proposent Lydia comme une solution de paiement.

Cela va des professions libérales à des commerces de proximité, en passant par des associations. Sur chacune des transactions, Lydia prélève alors entre 0.7% et 1.5% de transaction. Cela reste évidemment moins que PayPal qui facture 3.4% ainsi que 25 centimes d’euros pour chaque transaction. Attention néanmoins puisque PayPal fournit avec une garantie qui protège aussi bien l’acheteur que le vendeur d’un produit.

Lydia propose aussi des cagnottes en ligne comme Leetchi

Pour les particuliers, Lydia propose également quelques services payants. Ils sont cependant bien moins onéreux que la concurrence. A titre d’exemple, elle prélève entre 0.9% et 1.9% sur les cagnottes en ligne. Son grand concurrent Leetchi, racheté par le Crédit Mutuel Arkéa, en facture 4% et Le Pot Commun en facture 2.9%. L’application permet aussi aux clients d’avoir un accès à une Mastercard pour 10 euros de fixe ainsi qu’un abonnement de 3.99 euros par mois. Lydia ne cherche cependant pas à rivaliser avec les banques en ligne sur ce point.

Lydia lève 7 millions d’euros et répond à PayPal
5 (100%) 1 vote