Le marché de la banque en ligne pourrait tripler en 5 ans

Dans les prochaines années, la banque en ligne a vocation à connaître un véritable essor. A l’en croire les prévisions internes qui ont convaincu Orange à se lancer sur ce créneau, le marché de la banque en ligne en France pourrait tripler dans les 5 prochaines années.

Aujourd’hui, force est de constater que la banque en ligne a de sérieux atouts face à une banque traditionnelle vieillissante, et assez onéreuse. En effet, les établissements dématérialisés proposent les services classiques entièrement gratuitement auxquels s’ajoute un support client d’une excellente qualité. Ce n’est pas sans surprise de voir que déjà près de 3 millions de clients français ont souscrit à une offre de banque en ligne.

Parmi les leaders du marché, on retrouve évidemment ING Direct (voir notre avis ING Direct ici) qui compte plus d’un million de clients depuis la fin de l’année 2015, mais également Boursorama qui va passer ce palier dans les semaines à venir. Derrière, les plus jeunes BforBank et Hello Bank arrivent en grande force avec bientôt 400.000 clients et des offres absolument incroyables. Les Echos rapporte qu’une note interne chez Orange estime à 35 milliards d’euros, le montant des encours dans les banques en ligne françaises. Un chiffre qui reste tout de même encore très raisonnable par rapport aux milliards qui sont déposés dans les banques traditionnelles.

Banque en ligne

Comment la France se positionne face à l’Allemagne ?

En Allemagne, le marché de la banque en ligne est beaucoup plus développé. Boursorama Banque y a d’ailleurs mis un pied par sa maison-mère Société Générale qui a racheté le portail en ligne OnVista. Toujours selon le document Orange, il y aurait pas moins de 18 millions de clients dans la banque en ligne en Allemagne, soit 6 fois plus qu’en France. Au total, les encours seraient de 180 milliards d’euros chez nos voisins d’Outre Rhin.

Très clairement, le potentiel est là en France, et le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur. Il semblerait d’ailleurs que de nouveaux acteurs pourraient chercher à se lancer sur ce créneau, à l’instar de SFR qui aurait activement déposé des marques relatives à la banque en ligne ces derniers temps. En parallèle, Orange Bank qui devrait se lancer dès le premier trimestre 2017 sur le segment prévoit pas moins de 2 millions de clients d’ici à 5 ans. C’est la même prévision qu’un Boursorama Banque sur la période. Un spécialiste du secteur cité par Les Echos affirme que le marché de la banque en ligne en France « pourrait tripler dans les cinq prochaines années ».

Source : Les Echos

Le marché de la banque en ligne pourrait tripler en 5 ans
5 (100%) 2 votes