Morning voit son agrément bancaire suspendu par l’ACPR

Les néo-banques connaissent actuellement quelques sérieux soucis. Après l’allemande N26 qui lutte sérieusement à trouver un modèle économique viable pour se lancer en France, c’est maintenant au tour du français Morning de voir sa licence bancaire être suspendue par le régulateur.

Mauvaise nouvelle pour la start-up toulousaine. La success-story française qui comptait faire son introduction en bourse au début de l’année prochaine verrait ses plans être mis à rude épreuve par des réticences de son actionnaire majoritaire, la MAIF.

Jugeant insuffisant les dépôts sur le compte de la société en plus d’avoir une trésorerie négative, l’ACPR Banque de France a finalement décidé de suspendre l’agrément bancaire de Morning, et bloquer ainsi par conséquent les 75.000 comptes qui avaient été ouverts auprès de cette dernière. Avec des comptes dans le rouge, Morning pourrait ne plus être en mesure de payer les salaires de ses employés en décembre – et sollicite par conséquent l’aide imminente de la MAIF pour assurer cette transition délicate.

Morning

Que veut la MAIF ?

En investissant 4 millions d’euros il y a un peu plus d’une année en l’échange de 40% du capital, la MAIF comptait mettre un pied dans la fintech. Pour autant, elle n’envisagerait plus l’avenir sans un nouvel investisseur décisif sur le très court terme, obligeant la banque à revoir ses plans d’introduction en bourse.

Le PDG de la société Eric Charpentier fustige cette décision qui selon lui, l’obligera « clairement vers l’introduction d’une banque historique au capital […] ce qui reviendrait à tuer le projet d’indépendance de Morning » et à « tuer l’innovation ». D’ici à ce qu’une solution d’urgence soit prise, les projets de Morning semblent bel et bien suspendus. La néo-banque qui comptait sortir une offre B2C (avec une carte bancaire pour rivaliser avec la banque en ligne classique) et B2B (plateforme bancaire en marque blanche) n’a plus beaucoup de choix. De son côté, la MAIF assure être pleinement coopérative.

Morning voit son agrément bancaire suspendu par l’ACPR
5 (100%) 4 votes