Number26 revient en France pour de bon !

Nous avons régulièrement évoqué les néo-banques sur notre site. L’une des plus connues d’entre elles, N26 (anciennement Number26), vient d’annoncer son grand retour sur le marché français. Face à la difficulté à trouver un modèle économique viable, la banque change tout et propose une carte bancaire payante.

Le tout gratuit, ce n’est pas forcément une solution très viable sur le long terme. Face à la compétitivité des banques en ligne traditionnelles, les petites start-up dans l’univers de la fintech luttent pour se faire une place. L’allemande N26 fait partie de ces pionnières en la matière, et avait promis son retour en France dès le mois de novembre : c’est quasiment chose faite puisque le site internet de la société est désormais disponible en langue française. Reste maintenant que les internautes français ne peuvent toujours pas encore ouvrir de compte, mais continueront de devoir s’inscrire sur liste d’attente.

n26

Quelle sera la vraie force de N26 ?

Si cette liste d’attente est disponible depuis plusieurs mois déjà, il semblerait que N26 soit dans la dernière phase pour accepter les ouvertures de compte en France. En l’occurrence, plusieurs français sur la liste ont reçu des emails leurs annonçant qu’ils recevraient des instructions pour ouvrir un compte dès cette semaine. Si ces derniers le valident avant la fin du mois de novembre 2016, ils pourront en parallèle obtenir une carte bancaire gratuite – ce qui ne sera pas le cas pour tous.

En effet, N26 compte ensuite facturer 2.90 euros par mois (ou 29 euros par an) pour offrir à ses clients une carte bancaire de type Mastercard. Cela pénalise largement la puissance de séduction de la start-up puisque de nombreuses banques en ligne françaises offrent les cartes bancaires gratuitement. Et pour les banques qui ne proposent pas de carte bancaire gratuite, ces derniers se cantonnent à des frais entre 1.50€ (Boursorama Welcome) et 2€ (Monabanq) par mois. Reste évidemment que les retraits en distributeurs pour les clients N26 seront gratuits, comme ceux des banques actuelles.

Si N26 aura du mal à se défaire des comparaisons avec les banques en ligne françaises, elle se targuera néanmoins d’avoir une interface mobile de bonne qualité. Reste à savoir maintenant si cela vaut véritablement le coup par rapport à un établissement comme Hello Bank!, qui à l’origine a également été conçu pour être mobile par défaut.

Number26 revient en France pour de bon !
5 (100%) 2 votes