Orange Bank va encore devoir convaincre les Français

Très attendue, la nouvelle banque en ligne Orange Bank, qui devrait arriver mi-mai 2017 et être en test dès avril 2017 va devoir séduire et convaincre les Français. En effet, bien que Orange jouisse d’une très belle renommée dans l’Hexagone et même à l’international, elle peine pour l’instant à convaincre ses futurs clients de ses capacités en tant qu’acteur de la banque en ligne. Et pourtant, tout joue en sa faveur et devrait inspirer confiance… 

Orange Bank devra convaincre

Orange Bank inspire confiance à 33% des Français

Nous n’avons jamais été aussi proches du lancement tant attendu de la banque en ligne d’Orange, Orange Bank, qui rejoindra ainsi les 6 principaux acteurs du marché. Initialement annoncée pour le début de cette année, l’arrivée d’Orange Bank a pris un léger retard du fait de contraintes légales et pour s’assurer que tout sera parfaitement en place d’ici à la mi-mai, date de lancement officielle. Un sondage réalisé par les cabinets Simon Kucher / Research Now montre pourtant que ce futur établissement, bien qu’il soit déjà connu d’un grand nombre, n’inspire pas encore trop confiance aux français : alors que l’établissement n’est même pas encore sur le marché, 36% des Français le connaissent déjà – ce qui laisse de quoi être optimiste du côté de l’opérateur téléphonique.

Ce chiffre monte même à 39 chez les clients Orange qui seront les principaux futurs clients de l’opérateur. Si vous restreignez l’échantillon aux 3 millions de clients qui ont déjà une banque en ligne, vous constaterez même que 1 client sur 2 connaît déjà Orange Bank. Cela montre vraiment l’intérêt que suscite ce nouvel établissement qui a annoncé casser les tarifs dès son arrivée et de conquérir 100.000 clients lors de son mois de lancement, et 400.000 d’ici la fin de l’année. 51% des clients de la banque en ligne pourraient ainsi potentiellement être intéressés par cette nouvelle banque en ligne qui s’annonce prometteuse.

Orange Bank n’est qu’au début d’un long combat

Malgré ses 29 millions de clients mobile, Orange n’inspire pourtant pas encore suffisamment confiance aux yeux des Français qui demeurent assez sceptiques face aux capacités d’Orange en matière de services bancaires. Et pourtant, Orange a déjà déployé un réseau de paiement en Afrique qui fonctionne à merveille. De surcroît, son rachat à hauteur de 65% de Groupama Banque lui a permis d’acquérir non seulement la licence bancaire, mais également une très forte expérience dans ce milieu. Selon nous, il ne fait aucun doute que Orange Bank parviendra à remplir parfaitement sa mission dans ce domaine.

De surcroît, son PDG, André Coisne, n’en est pas à son premier essai et est l’expert dans le domaine de la banque en ligne. En effet, il a déjà connu deux succès majeur, avec ING Direct chez qui il était directeur général ou encore avec BforBank. Il est certain qu’il fera profiter de sa très grande expérience à la nouvelle banque en ligne du géant des télécoms, Orange Bank.

Parmi les personnes sceptiques, beaucoup ont confiance en Orange mais ne pensent pas que l’établissement soit capable d’assurer dans le domaine des services bancaires. D’après le sondage, 66% des personnages interrogées trouveraient Orange illégitime pour assurer des opérations bancaires et ne donnent pas leur confiance à l’établissement. Et pourtant, c’est bien loin d’être la première fois qu’un grand groupe se diversifie dans un secteur bien opposé à son secteur de tradition. Prenons par exemple Free sur le marché des télécoms ou encore Bouygues qui est passée de l’immobilier aux télécoms. La diversification des grands groupes est chose commune et ne devrait pas inquiéter autant de Français. Il ne nous semble pas que les deux exemples que nous ayons cités soient des échecs…et pourtant, à leur lancement, les Français étaient tout aussi inquiets et sceptiques et avaient du mal à se tourner vers ces établissements.

Orange Bank n’est pas perçue pareil partout

Si vous regardez les clients de l’opérateur Orange, en revanche, la part des personnes qui ont confiance en Orange Bank est très nettement supérieure. En effet, 66% d’entre eux croient en la capacité de leur établissement d’assurer des services bancaires de grande qualité. Quand on sait qu’ils sont 29 millions de clients mobile, cela représente tout de même une part très importante de la population. De surcroît, 1 client orange sur 3 souhaite être informé du lancement de Orange Bank, par mail ou directement par téléphone. L’opérateur compte bien reposer sur sa très grande base clients pour avoir un coût d’acquisition client assez faible et séduire avant tout cette partie du public.

Sur le plus long terme, Orange Bank vise les 2 millions de clients à l’horizon 2025 environ. Sur un marché de plus en plus concurrentiel, la bataille sera difficile mais largement faisable. Le marché de la banque en ligne en France est en pleine expansion et demeure encore très petit face à notre voisin Allemand. En effet, outre Rhin, déjà 18 millions de personnes ont été séduites par la banque en ligne. Ce chiffre est presque 6 fois supérieur au nombre actuel de clients de la banque en ligne en France. Comme nous l’avons montré durant cet article, la première mission de Orange Bank, une fois lancée sur le marché, sera avant tout de convaincre de sa capacité à gérer les services bancaires. Vivement mi-mai.

Orange Bank va encore devoir convaincre les Français
5 (100%) 4 votes