Orange investira 100 million d’euros dans Orange Bank en 2017

Orange Bank a annoncé, fin février 2017 que sa nouvelle banque en ligne, Orange Bank, lui coûtera 100 millions d’euros en 2017. L’objectif de l’établissement est de trouver l’équilibre au bout de 5 ans. Le géant des télécoms attaque un marché très attractif offrant un potentiel énorme. En 2018, la Poste lancera également sa banque 100% en ligne : Zen. 

Orange Bank 100 millions

Nouveau défi pour Orange avec sa banque en ligne

D’après les premières estimations d’Orange, le lancement de sa banque en ligne devrait lui coûter environ 100 millions d’euros pour la première année. Cet investissement massif constitue un vrai challenge pour l’établissement qui a mis la barre très haute avec Orange Bank. Ce sont pas moins de 100.000 clients que la banque espère conquérir en 1 mois à son lancement. Sur le plus long terme, 2 millions de clients sont visés. L’objectif fixé est clair : être rentable d’ici 5 ans.

Nombreuses sont les banques en ligne à trembler à l’approche de la naissance d’Orange Bank. La date n’est pas encore connue, mais le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a assuré que Orange Bank arriverait avant l’été 2017. Le numéro 1 français des télécoms compte actuellement 29 millions de clients mobile. Grâce à la loi Macron qui simplifie considérablement le changement d’établissement bancaire, Orange Bank devrait récupérer de très nombreux clients insatisfaits par les tarifs et les services des banques traditionnelles.

Grâce à un très faible coût d’acquisition client et un vaste réseau, Orange Bank devrait parvenir à proposer une offre tarifaire extrêmement compétitive. Cette dernière sera développée pour une utilisation 100% mobile. En effet, l’utilisation d’internet et du téléphone pour les opérations bancaire s’est extrêmement développé ces dernières années. Toutes les banques, qu’elles soient physiques ou traditionnelles se sont positionnées sur ce marché dont la rentabilité ne représente pourtant que 10% de parts de marché à l’heure actuelle en France.

Le changement ne peut pas faire de mal

Stéphane Richard a également déclaré « Il (le secteur bancaire) ne s’était peut-être pas tellement inquiété depuis pas mal d’années. Donc un peu de nouveauté, un peu de fraîcheur, je pense que cela ne leur fera peut-être pas de mal ». Les futurs changements du marché apportés par Orange Bank devraient avoir un impact plus ou moins semblable à l’arrivée de Free sur le marché des télécoms. Les banques en ligne, qui ont déjà une tarification extrêmement compétitives vont certainement être amenées à revoir leurs prix à la baisse.

Preuve de l’imminence de l’arrivée d’Orange Bank, ses coûts ont été intégrés aux résultats 2016. La perte opérationnelle ajustée est ainsi de 12 millions d’euros. Pour 2017, l’impact du lancement de ce nouvel établissement bancaire sera de 100 millions d’euros dans le résultat de la société. Il faudra attendre quelques années avant d’espérer être rentable avec Orange Bank. Une fois le point de bascule atteint, les bénéfices générés devraient être considérables. En 10 ans, la banque compte séduire pas moins de 2 millions de clients. Parallèlement, les autres établissements comme Boursorama Banque ou Hello Bank affichent également une très forte croissance. La bataille pour les parts de marché s’annonce intense.

Les objectifs d’Orange Bank en terme de conquête de nouveaux clients sont certes ambitieux, mais parfaitement réalisables. En effet, cette nouvelle banque en ligne surfera sur la très bonne dynamique du secteur qui voit chaque jour toujours plus de clients ouvrir un compte courant. Les 29 millions de clients mobile seront informés dès le lancement de l’établissement. Orange jouera sur sa notoriété auprès d’eux pour leur donner davantage confiance pour ouvrir un compte au sein de l’établissement du groupe. D’ici fin 2017, ce sont environ 400 millions d’euros de revenus qui devraient être générés par l’activité bancaire du groupe.

Orange investira 100 million d’euros dans Orange Bank en 2017
4 (80%) 13 votes