Pourquoi les banques traditionnelles ont-elles augmenté leurs prix ?

Les banques traditionnelles s’en sont malheureusement tenues à leurs promesses d’augmentation des frais bancaires. En effet, les grilles réalisées par les banques pour l’année 2017 montrent une très nette augmentation pour de nombreux services qui nous concernent tous. On peut notamment citer les frais pour la gestion du compte ou encore les cartes de paiement internationales, pour n’en citer que deux. 

Hausse tarifs bancaires 2017

La marge des banques responsable de la hausse des frais bancaires

A part dans les banques en ligne, le compte courant gratuit est devenu aussi rare en 2017 qu’une journée sans bouchons à Paris. En effet, face à la baisse des taux d’intérêt, les banques traditionnelles ont pris la résolution cette année de facturer la gestion des comptes afin de conserver leurs marges. Le simple fait d’avoir un compte bancaire vous coûtera donc plus cher qu’en 2016, et ce, même si vous ne faites appel à aucun service supplémentaire.

Il ne vous reste plus que 18 établissements dans lesquels vous pourrez jouir d’un compte bancaire gratuit. Il s’agît bien entendu des banques en ligne comme BforBank, Hello Bank!, ING Direct ou Boursorama Banque, de quelques Caisses du Crédit agricole et du Crédit coopératif. D’après les données de plusieurs experts, attendez vous à payer 13% plus cher cette année pour la tenue de votre compte. C’est ainsi 20 euros qui vous seront demandés rien que pour le fait d’avoir un compte bancaire dans un établissement traditionnel. Il est peut être grand temps de changer de banque.

Malheureusement, une mauvaise surprise n’arrive jamais seule et les nouveautés 2017 ne risquent pas de plaire aux clients des banques traditionnelles. Sachez qu’en général, les banques actualisent leurs tarifs en janvier mais d’autres effectuent ces changements plus discrètement en cours d’année, comme la Société Générale qui met à jour sa grille tarifaire en mars ou le Crédit Mutuel Arkéa qui attend le mois de juillet… Entre le premier janvier 2016 et le le premier janvier 2017, les tarifs bancaires auraient ainsi augmenté de 1,5%, ce qui est supérieur à la hausse des prix. Si seulement c’était la première année de hausse mais non, cela fait des années que les clients subissent des hausses non justifiées pour leurs frais bancaires. Sur les deux dernières années, c’est une hausse de 4,2% qui a frappé les consommateurs alors que l’inflation n’était même pas de 1%.

Quelles autres hausses sont attendues ?

En plus de la hausse des frais de gestion de compte, les carte de paiement internationales ont connu une hausse de 3% en moyenne. De même, les retraits dans les distributeurs extérieurs au réseau de votre banque ont vu leurs frais augmenter de 4,5%. Ce sont ces deux postes sont ceux qui ont le plus augmenté sur les dernières années. Entre 2009 et 2016, le poste qui a le plus augmenté est celui des frais des retraits hors réseau qui aurait augmenté de 26%.

Si vous voulez éviter de payer pour ce service, les banques proposent souvent un « package bancaire » qui vous permet d’effectuer des retraits sans frais dans toutes les banques. En deuxième position de ce triste classement, les cartes internationales à débit immédiat ont connu une hausse de 12,58% dans leur prix. Troisième position, les virements en zone euro effectués depuis un agence physique ont connu une hausse des frais de 7,89%. Afin d’éviter de subir la hausse pour ce dernier poste, vous pouvez effectuer vos virements depuis internet, généralement, cela se fait sans frais dans quasiment tous les établissements bancaires traditionnels.

Que se passe-t-il si vous refusez la hausse ?

Nous avons eu plusieurs retours de clients qui ont eu une très mauvaise surprise en contactant leur banque concernant ces hausses. En effet, face à ces augmentations tarifaires, certains clients ont voulu refuser la hausse des tarifs mis en place au 1er janvier 2017. Notez que cette démarche est autorisée par la loi et qu’en général, votre banquier acceptera votre refus. Cette année, les banques semblent se montrer très fermes et claires sur les conséquences d’une telle décision : « refuser la hausse des tarifs équivaut à la clôture de votre compte ». Notez que l’an dernier, plus de 100.000 personnes s’étaient plaintes et avaient refusé la hausse des tarifs bancaires. Aucune n’avait vu son compte clôturé. En effet, les banques savent que si elles devaient fermer tous les comptes des plaignants, elles perdraient énormément de clients. 

Marre de la hausse des prix ? Choisissez une banque en ligne

Si les banques en ligne sont tellement compétitives c’est certainement parce que, pendant que les établissements traditionnels augmentent leurs tarifs, elles, les gardent au même niveau, voire les baissent. Si votre banque n’accepte pas votre refus concernant la hausse des tarifs bancaire, elle a véritablement tout à perdre. En effet, c’est indéniable, les banques en ligne sont très nettement moins chères que les établissements bancaires traditionnels. Si vous voulez profiter d’un compte bancaire gratuit, d’un minimum de 80 euros offerts à l’ouverture, d’un service client joignable de 8h à 22h en semaine et de 9h à 18h le samedi (données pour Hello Bank!), de livrets épargne à taux attractifs… Foncez, les banques en ligne vous attendent.

Notez qu’à compter du 6 février 2017, la Loi Macron obligera toutes les banques à proposer un service de mobilité bancaire, gratuit, qui prendra en charge votre changement de domiciliation. Sachez cependant que vous n’avez pas à attendre jusqu’à cette date. En effet, les banques en ligne BforBank, Boursorama Banque, Hello Bank! et ING Direct proposent déjà ce service. Cela devrait convaincre plus d’un individu d’abandonner sa banque traditionnelle dont les prix ne cessent de croître pour ouvrir un compte dans une banque en ligne. C’est simple, gratuit et vous paierez bien moins cher, alors n’hésitez plus !

Pourquoi les banques traditionnelles ont-elles augmenté leurs prix ?
5 (100%) 17 votes