Le service de transfert d’argent Orange Money arrive en France

Orange expérimente de nombreux projets autour de la finance en Afrique. Une fois que les initiatives ont fait leurs preuves, c’est à ce moment-là qu’il les déploie en Europe. Le dernier exemple en date est Orange Money, un service de transfert d’argent qui a vocation à concurrencer un Western Union ou MoneyGram.

Orange Money débarque cette semaine en France. Le service de l’opérateur téléphonique français permettra à ses clients de transférer de l’argent depuis la France vers certains pays où Orange est implanté, à l’instar de la Côte d’Ivoire, du Mali ou encore du Sénégal. Ce sont les abonnés mobiles de l’opérateur qui auront accès à ce service de transfert d’argent. A noter que la partie émettrice et la partie réceptrice devront toutes deux détenir un compte chez Orange pour valider l’opération.

Pour le moment, Orange va déployer 41 boutiques à travers la France. Dans les trois pays africains mentionnés plus haut, ce sont pas moins de 300.000 points Orange Money qui pourront accueillir la réception des fonds. Il faut dire que Orange Money est aujourd’hui un outil incontournable en France, et il est plébiscité par 18 millions de clients.

Orange Money en France

Orange compte rivaliser avec Western Union

A terme, Orange compte déployer toujours plus de points de vente en France, mais aussi dans d’autres pays. L’objectif est de s’accaparer une partie d’un marché toujours plus important, et rivaliser avec les géants du secteur. Orange n’évoque cependant pas les nouvelles « fintech » qui facilitent le transfert, à l’instar d’un Transferwise ou encore du Bitcoin.

Si l’offre de l’opérateur téléphonique français permettra aussi de réaliser des transferts d’argent d’un client français à un autre client de l’Hexagone, Orange précise cependant qu’il compte plutôt mettre en avant sa prochaine banque en ligne, qu’il prévoit de lancer au début de l’année 2017. Après avoir acquis une participation importante dans Groupama Banque, Orange compte développer une offre consistante pour rivaliser avec tous les acteurs existants du marché. Il leur permettra ainsi d’accéder à toute une offre de services financiers, à l’instar de ce que propose un Boursorama : compte courant, livrets épargnes, interface de trading comme c’est le cas d’un eToro, etc.

Le directeur commercial d’Orange, Patrick Roussel, a également donné quelques pistes sur les nouveaux pays où seraient ouverts le service Orange Money. Après la Tunisie il y a quelques mois, les prochains objectifs sont le Cameroun, le Niger, ou encore le Botswana. Orange compte beaucoup sur l’Afrique, et c’est tant mieux !

Le service de transfert d’argent Orange Money arrive en France
5 (100%) 1 vote