Il s’ouvre 20.000 comptes Nickel par mois en France

Le compte Nickel est une bonne alternative pour tous ceux qui ont du mal à répondre aux exigences des banques pour ouvrir un compte courant. Les banques en ligne que nous étudions dans notre comparatif ne sont pas exempts de tout reproche puisqu’une grande partie d’entre elles demande des revenus mensuels minimum pour ouvrir un compte. Nickel est un compte que l’on peut ouvrir chez l’un des 1.500 buralistes en France, et avec lequel on se voit remettre une carte bancaire. Un bon moyen de contourner la banque traditionnelle.

Le compte Nickel est pratique pour ceux qui ont des problèmes financiers ou les jeunes qui ne peuvent pas encore ouvrir de compte, et que les banques ne souhaitent plus soutenir. Pour ouvrir un tel compte, il suffit de détenir 20 euros ainsi qu’un numéro de téléphone portable et une pièce d’identité. En quelques minutes, le buraliste est alors capable de créer un compte réel, avec une carte bancaire ainsi qu’un relevé d’identité bancaire (RIB) pour faire des virements. L’utilisateur peut ensuite facilement alimenter sa carte par un dépôt directement au comptoir du buraliste, ou par un virement.

compte nickel

Déjà 300.000 clients en France

En mai, la société à l’origine de ce compte Nickel s’est félicitée d’avoir conquis son 300.000ième client en France. En l’espace de deux années, ce service a révolutionné le quotidien de nombreux français qui ne sont pas les bienvenus dans les banques. Aucunement besoin d’avoir à faire avec un banquier, l’utilisateur se débrouille tout seul – et il n’a aucun moyen de passer dans le négatif. C’est là un bel avantage quand on sait que de nombreuses banques se font un plaisir de facturer des agios à leurs clients.

Vous l’aurez compris, le compte Nickel est archi-simple, et il se développe de manière exponentielle en France. Dixit l’équipe de direction, ce sont pas moins de 20.000 comptes qui sont ouverts tous les mois, soit autant que ce que réalise l’un des grands acteurs de la banque en ligne qu’est Boursorama. D’ici à la fin de l’année, la société compte séduire 500.000 clients, et générer un chiffre d’affaires proche des 19 millions d’euros. Par chance, le coût d’acquisition d’un client pour un compte Nickel est bien moindre : 20 euros, contre 220 euros pour un client moyen chez Boursorama – alors même que cette banque est particulièrement reconnue.

Pourquoi un tel succès ? Tout simplement parce que les buralistes se transforment en de véritables banquiers (comme ceux que l’on peut retrouver sur une plateforme comme TopOption), et surtout précepteurs. A chaque ouverture de compte, ils sont rémunérés. Le plus beau reste quand même sur toutes les transactions où ils toucheront chacun leur commission. L’entreprise se vante notamment de pouvoir assurer jusqu’à 10% des revenus d’un buraliste sous 3 ans si ce dernier réalise une ouverture de compte tous les deux jours. Un bel espoir d’assurer une reconversion quand on sait que le prix des cigarettes devient véritablement élevé. Attention, les frais ne sont quand même pas hallucinants pour les utilisateurs puisqu’ils s’élèveront à 40-60 euros par an pour un client « actif », ce qui reste dans la moyenne basse du marché. Hormis les banques en ligne qui pour de nombreuses offrent des comptes courants entièrement gratuits (mais moyennant des conditions à l’entrée), la plupart des banques traditionnelles facturent entre 60 et 120 euros par an, pour l’utilisation d’un compte courant classique.

Il s’ouvre 20.000 comptes Nickel par mois en France
5 (100%) 2 votes