HB

2,7% de croissance pour l’épargne réglementée en 2016

En prenant en compte toute l’épargne réglementée, la croissance des dépôts s’élève à 2,7% pour l’année 2016. Les français ont continué d’abonder les différents placements de l’épargne contrôlée par l’Etat : Livret A, LDD, Livret d’épargne populaire (LEP), Plan d’épargne logement (PEL), plan d’épargne populaire (PEP) ont toujours le vent en poupe.

L’Observatoire de l’épargne réglementée a publié son rapport annuel il y a quelques heures : au total, l’épargne réglementée représente 705 milliards d’euros, soit environ 15% de l’épargne totale des français. Ces derniers détiennent un total de 4.765 milliards d’euros sous forme d’épargne. Parmi les 705 milliards d’euros placés dans de l’épargne réglementée, la plus grande majorité est placée sur le Livret A, suivie de près par le LDD. Les autres livrets jouent un rôle un peu plus marginal. En revanche, l’épargne non réglementée (voir notre comparatif des meilleurs livrets épargne) joue un rôle toujours aussi important.

Epargne francais Europe

Bonne nouvelle, le patrimoine des français augmente ! Entre 2015 et 2016, la croissance de leur épargne totale a cru de 300 milliards d’euros, notamment lié à la revalorisation des placements financiers (le CAC40 a gagné 4,86% sur l’année) ainsi qu’à celle d’actifs due à un « changement de régulation européenne ».

En revanche, il est intéressant de noter que le nombre de livrets d’épargne réglementés (Livret A et LDD) a baissé de 5,3 millions par rapport à l’année 2015. Ceci est lié à l’application de la loi Eckert qui a forcé les banques à fermer les livrets d’épargne inactifs. Aujourd’hui, il reste néanmoins 55,8 millions de livrets A sont actifs en France.

Le Plan Epargne Logement tire la rémunération moyenne

Cette tendance se confirme sur l’année 2017, avec des chiffres dans le vert sur tous les divers. Au total, l’épargne réglementée a cru encore de 3,2% sur les 5 premiers mois de l’année. Rien qu’à lui seul, le Livret A a généré près de 10 milliards de collecte nette sur les 6 premiers mois de l’année 2017.

La rémunération de l’épargne réglementée s’est élevée à 1,51% au titre de l’année 2016 (largement tirée par le PEL), soit légèrement plus que l’épargne de manière plus générale qui se situe autour des 1% en France. Ce chiffre reste bien meilleur que ceux que l’on retrouve chez nos voisins européen : la Banque de France affirme que la rémunération moyenne pour les dépôts bancaires en Italie se situe à 0,47% et en Allemagne à 0,28%. Cette différence de rémunération entre la France et les autres pays ne cesse d’augmenter en raison de la rémunération sur le Plan Epargne Logement qui atteint actuellement 2,72%.

2,7% de croissance pour l’épargne réglementée en 2016
5 (100%) 1 vote[s]