HB

L’application Bankin’ agrège les crédits immobiliers et conso

Bankin’ est une application mobile qui compte plus de 2,4 millions de clients en Europe et qui permet d’agréger ses comptes bancaires. Un utilisateur qui possède des comptes dans plusieurs banques peut ainsi voir sur une seule interface l’état de sa situation financière. Il peut agréger aussi bien ses comptes bancaires que ses livrets d’épargne ou encore ses crédits.

bankin

L’application Bankin’ s’étend sur l’agrégation de crédits

Bankin’ est une solution qui a été créée en 2011, et qui depuis a été agréée par la Banque de France. Elle permet à tous les particuliers d’agréger gratuitement sur une seule application mobile toutes leurs informations financières. Initialement, il s’agissait simplement des comptes bancaires. Depuis, Bankin’ a intégré un agrégateurs de livrets d’épargne, ainsi qu’un agrégateur de crédits – immobilier et consommation.

La responsable marketing de Bankin’, Sophie Halliot, explique : « notre ambition est d’accompagner tous les utilisateurs, ceux qui ont contracté un prêt en leur permettant de suivre son remboursement, et ceux qui ne se sont pas encore endettés mais qui ont un projet en tête ». Avec l’application, les utilisateurs pourront ainsi visualiser sous forme de graphique la progression de leurs remboursement, les prochaines échéances ainsi que la date approximative à laquelle ils auront fini de rembourser leur crédit. Autant d’informations qui ne sont pas forcément visibles sur les interfaces des banques traditionnelles, mais que Bankin’ calcule pour le client.

Bankin’ met en forme les informations

Le suivi de crédit immobilier et de crédit à la consommation est disponible dans un peu plus d’une dizaine de banques françaises : Crédit Agricole, Crédit Mutuel, CIC, LCL, Caisse d’Epargne, Banque Populaire, Société Générale ainsi que pour les clients de la banque en ligne Boursorama. Comme à son habitude, Bankin’ se concentre dans un premier temps sur les plus grandes banques françaises avant d’étendre ensuite son service à des plus petits établissements. A l’heure actuelle, ce sont 139 établissements financiers en France qui sont compatibles avec le compte courant. Dans les mois à venir, le chiffre devrait significativement augmenter pour la partie crédits.

Pour rappel, Bankin’ a opté pour un modèle gratuit pour ses utilisateurs, et se concentre sur des partenariats commerciaux avec certains établissements. Elle agit en tant qu’apporteur d’affaires principalement pour des banques en ligne, et des services sur internet. Parmi les grands partenaires de l’application, on retrouve un certain nombre de banques en ligne à l’instar de Fortuneo (filiale du Crédit Mutuel Arkéa), BforBank (filiale du Crédit Agricole), Monabanq (filiale du Crédit Mutuel CIC) ou encore ING Direct. Le robo-advisor Yomoni est également un partenaire de Bankin’, qui se fait rémunérer selon le volume de clients qu’elle lui apporte.

Si Bankin’ est aujourd’hui un acteur incontesté de l’agrégation de comptes, elle fait face à toujours plus de concurrence de la part des établissements bancaires eux-mêmes. Ces derniers mois, on a vu la banque en ligne BforBank lancer en grande pompe son propre agrégateur Mes Banques. Depuis plusieurs années, Boursorama Banque et Fortuneo proposent également un agrégateur de comptes externes gratuit. Ce qui est sûr, c’est qu’avec l’entrée en vigueur de la directive DSP2 et l’ouverture des API bancaires sécurisées au grand public, ce type de produit va continuer de se démocratiser.

L’application Bankin’ agrège les crédits immobiliers et conso
4.5 (90%) 8 votes