HB

L’assurance-vie : collecte nette de 1,7 mds € en février 2018

Alors que le Livret A et le LDDS enregistrent un bon début d’année 2018, c’est également le cas pour l’assurance-vie. Cette dernière est le placement d’épargne préféré des français avec près de 1.700 milliards d’euros d’encours. Au mois de février 2018, c’est 1,7 milliard d’euros qui s’est rajouté à cette cagnotte, dixit les chiffres communiqués par la Fédération française de l’assurance.

Assurance Vie risques

Le rendement réel de l’assurance-vie est positif

Si le Livret A se contente de payer 0,75% net par an, l’assurance-vie fait mieux. Selon la FFA, les fonds en euros, qui sont à capital garanti, ont payé un rendement moyen de 1,80% net de frais de gestion en 2017. Cela fait ainsi une différence majeure entre l’assurance-vie et le Livret A : la première offre un rendement réel positif (supérieur au taux de l’inflation), tandis que le rendement réel du Livret A est négatif.

Comme pour le Livret A, la collecte de l’assurance-vie a été moins prolifique en février qu’en janvier. En l’occurrence, c’est 1,7 milliard d’euros qui ont été collectés en février, contre 2,2 milliards d’euros en janvier. La comparaison avec le mois de février de l’année dernière est impressionnante : l’assurance-vie n’avait collecté que 400 millions d’euros sur le deuxième mois de l’année.

Autre fait intéressant : les dépôts sur les supports en unités de compte ont représenté environ 31% de la collecte sur les 2 premiers mois de l’année. Ces fonds ne sont pas garantis en capital, et permettent de tirer le rendement vers le haut (le risque est cependant plus élevé que pour les fonds en euros). Face à la baisse des taux et une conjoncture économique peu favorable, les assureurs invitent les épargnants à migrer vers les supports en unités de compte afin de bénéficier d’un rendement plus décent – d’autant plus que le marché des actions est assez porteur. Nombreux sont les assureurs qui imposent également à leurs clients un minimum de capital sur les supports en unités de compte afin de mieux répartir leur investissement.

Aujourd’hui, beaucoup d’experts se posent la question si le rendement moyen des contrats d’assurance-vie à capital garanti pourrait passer sous celui de l’inflation, que l’INSEE anticipe à 1,20% en 2018. C’est très possible, d’autant plus que les taux ne semblent pas prêts à  remonter rapidement. Il faut donc faire très attention lorsque l’on choisit son contrat d’assurance-vie afin d’optimiser son ratio rendement / risque. Pour prendre l’exemple de l’assurance-vie Fortuneo Vie, le fonds en euros a rapporté 2,80% de rendement net sur l’année 2017. La banque en ligne s’est imposée comme une référence pour ces produits d’épargne depuis plusieurs années, loin devant la concurrence.

Visiter Fortuneo