HB

Banque mobile : de plus en plus au coeur de notre utilisation

Le rapport à la banque a beaucoup évolué ces dernières années. En effet, avec la démocratisation des smartphones, de plus en plus de personnes consultent désormais leur compte en banque sur leur mobile. Une étude réalisée par IPSOS « Mobile Banking – the next generation » pour ING Direct montre que 57% des Européens (et des Français) utiliseraient leur smartphone pour consulter leur compte bancaire. L’étude réalisée au près de 14.000 consommateurs dans 15 pays confirme donc la tendance des dernières années. 

Banque Mobile développement

Pratique, pour 35% des Français

Seulement 35% des Français utilisent leur banque sur mobile parce qu’ils trouvent cela plus pratique que de consulter leur compte sur leur ordinateur. En Europe, ils sont 54%. Cela s’explique en grande partie du fait que 29% des utilisateurs ne s’en servent que par « curiosité » ou parce que leur banque leur offre cette possibilité. Pour cette part de la population, la banque mobile ne s’est pas encore imposée comme un outil indispensable à la consultation de leur compte bancaire, même auprès des clients qui ont ouverts un compte dans une banque en ligne.

Les principales raisons pour lesquelles les Français utilisent leur mobile pour consulter leur banque sont les suivantes :

  • Pour 55%, l’utilisation est principalement liée à la consultation des comptes et le suivi des transactions.
  • Pour 35%, cela permet de réaliser des transferts d’argent.
  • Pour 33%, cela leur permet de mettre en place des alertes, comme, par exemple, la notification de découvert qui permet de vous informer dès lors que votre compte passe dans le rouge.

Une confiance très mitigée envers les « robots advisor »

Seulement 49% des Français sont prêts à recevoir des conseils financiers de la part de robots, appelés « robots advisor ». Le chiffre est le même lorsqu’il s’agit de laisser le robot effectuer des opérations financières. A l’échelle européenne, l’engouement pour les robots semble beaucoup plus important. En effet, 64% des personnes se disent prêtes à confier leurs économies à un robot et à écouter ses conseils, à l’instar de Yomoni (voir notre avis Yomoni ici). On en conclue donc qu’en France, les habitants préfèrent encore garder le contrôle sur leur compte en banque et souhaitent pouvoir suivre et contrôler le placement de leur épargne.

Afin de réaliser des nouveaux projets, investissements ou achats, les Français ont donc encore une tendance principale à se tourner vers leur conseiller bancaire. Pour cela, les banques en ligne excellent vraiment et vous proposent un support client de très grande qualité et très joignable afin de répondre à toutes vos questions. Le chiffre parle de lui même : 66% des Européens choisissent leur propre banque pour avoir des conseils sur l’acquisition d’un nouveau service bancaire. Le taux est de 45% en France lorsqu’il s’agit de réaliser un placement financier de leur épargne.

Pour l’heure, le contact humain, qu’il soit en tête à tête, par chat ou par téléphone semble donc encore très important pour les Français qui ne semblent pas encore prêts à se laisser conseiller par des robots. A ce sujet, on pense au robot que Orange Bank mettra en place, Watson, afin de répondre aux questions les plus simples des clients. Ce dernier vous assurera un support client 24/7 pour vous accompagner dans votre toute nouvelle banque en ligne.