HB

BforBank et Boursorama Banque : banques les moins chères

C’est bien connu, les banques en ligne sont très nettement plus avantageuses tarifairement parlant que leurs homologues physiques traditionnels. En tête du classement des banques en ligne les moins chères, on retrouve Boursorama Banque (établissement le moins cher depuis 9 années consécutives), mais également BforBank qui envoie de fort signaux à son concurrent tarifaire direct. Nous avions d’ailleurs fait un comparatif BforBank et Boursorama Banque. Ce sont, comme souvent, sur les « défaillances de paiement » et sur les services « exceptionnels » que ces banques en ligne parviennent à générer leurs marges. 

BforBank Boursorama Banque tarifs

Un nombre important de baisses de prix chez BforBank

En avril dernier BforBank augmentait légèrement le prix de certaines opérations, notamment celles passées par le téléphone alors qu’elles peuvent être faites directement depuis l’interface web ou mobile. Parallèlement à ces petits hausses, la banque en ligne du Crédit Agricole a enchainé les baisses tarifaires sur de nombreux services comme les achats/retraits en zone euro (passage de 2% à 1,95%), sur les découverts autorisés (baisse du taux à 7%) ou encore la gratuité de l’envoie du chéquier (jusqu’alors à 5 euros).

Visiter BforBank

Grâce à ces nombreuses baisses tarifaires, BforBank a pris la tête du classement des banques en ligne les moins chères du marché, prenant le flambeau à Boursorama Banque. Et pour cause, ces baisses sont extrêmement stratégiques et réfléchies. En effet, il s’agit de dépenses qui concernent une part très importante de sa clientèle. De fait, en faisant quelques sacrifices sur les 3 services précédemment citées, BforBank prend un bon bol d’air frais pour prendre la tête de ce prestigieux classement. Avoir une bonne compétitivité prix pour une banque en ligne est essentiel. En effet, en France, c’est le second critère de sélection, juste derrière la qualité des services proposés.

Une première place très vite remplacée

Boursorama Banque n’a pas vraiment apprécié de perdre sa première place sur laquelle elle trône depuis de si nombreuses années. En 3 jours à peine, la banque en ligne de la Société Générale a mis à jour sa grille tarifaire et a repris sa place de leader du marché. Bien que la baisse des prix ait été que très négligeable pour les clients qui voient, par exemple, le coût d’un retrait de 100€ à l’étranger baisser de seulement 2 centimes, cela a une très grande importance pour Boursorama Banque qui parvient à récupérer la médaille d’or de ce classement.

Il faut dire que Boursorama Banque est habituée à ce type de réajustements. En effet, le leader français de la banque en ligne avec un peu plus de 1 million de clients réalise très fréquemment de tout petits ajustements négligeables pour le clients mais qui lui permettent de conserver sa première place tant chérie. On pense par exemple à la baisse des coûts des achats et retraits à l’étranger de 2% à 1,98% en janvier 2016. Cette modification avait pour but de passer devant Boursorama Banque d’un point de vue tarifaire. 1 jour plus tôt, Boursorama Banque avait alors réagit pour mettre en oeuvre sa nouvelle tarification à 1,98% également. Ce taux est même descendu à 1,97% au 1er janvier dernier afin de se démarquer une nouvelle fois.

Visiter Boursorama

Des variations quasiment imperceptibles pour les clients

Toutes ces variations peuvent faire sourire plus d’un client. En effet, ces derniers ne voient que très rarement les impacts de ces variations négligeables sur leurs dépenses réelles. Sur l’ensemble des services « traditionnels », quasiment toutes les banques en ligne sont parfaitement alignées. Bien évidemment, ce sont sur tous les services gratuits, comme, par exemple, la carte bancaire, les retraits, prélèvements,… que vous ne parviendrez pas à faire la différence entre les différents acteurs du marché. En revanche, sur les services un peu « particuliers » comme les retraits/paiements à l’internationaux, les banques en ligne essayent de se distinguer légèrement comme nous l’avons vu au cours de cet article.

Afin de voir plus précisément quelle banque en ligne est la moins chère, elle faudra se pencher de manière plus précises sur tous les frais qui peuvent vous être facturés lorsque vous avez des incidents de paiement. Dans les banques en ligne, il est bon de noter que vous ne paierez jamais rien pour les commissions d’intervention. En revanche, là où elles parviennent à se rattraper sur leurs marges, c’est sur les découverts autorisés. En effet, 60% des Français sont dans le rouge au moins une fois par an. C’est sur ce point qu’elles parviennent à facturer des montants parfois important. En 2017, les Français payeront en moyenne 60€ de découvert par an.

Ce qui peut coûter également très cher ce sont les chèques refusés. En effet, ils vous coûteront la bagatelle de 50 euros chez BforBank ou de 30 euros chez Boursorama Banque pour tout chèque de plus de 50 euros refusé. De même, les prélèvements pour solde insuffisants s’élèvent à 20 euros chez Boursorama Banque et 10 euros chez BforBank. Bref, ce sont principalement sur ces frais relativement importants que les banques en ligne permettent, derrière, d’assurer la gratuité de très nombreux services. Notez également que, à ce niveau, la tarification est très proche entre les 3 leaders du marché où le classement entre Boursorama Banque, BforBank et ING Direct est on ne peut plus serré.