HB

Le compte C-Zam de Carrefour se met à Apple Pay

Carrefour Banque continue de renforcer la popularité de son compte bancaire simplifié C-Zam en y ajoutant le support Apple Pay. Les 115.000 clients du service bancaire peuvent désormais enregistrer leur carte bancaire sur leur iPhone, afin de payer sans contact avec ce dernier. Une validation par TouchID ou FaceID est nécessaire pour déclencher une transaction. Il n’y a aucune limite de montant de transaction.

c-zam carrefour

Le compte C-Zam dans les pas de Carrefour

En seulement une année d’existence, le compte C-Zam aura enchainé les succès. Il faut dire que la promesse est séduisante : pour seulement un euro par mois, les clients bénéficient d’un compte courant, d’une carte bancaire et d’une application mobile qui permet d’assurer le lien entre les deux. Si cette offre comprend de nombreux avantages (prix, absence de condition de revenu), elle reste cependant une offre bancaire simplifiée et ne saurait se substituer complètement à l’offre de services que l’on retrouve dans une banque en ligne, ou dans une banque traditionnelle. A l’origine, le compte C-Zam était destiné à une clientèle en difficulté financière, qui a parfois du mal à être accepté dans un établissement bancaire traditionnel.

Il n’empêche que le compte C-Zam commence sérieusement à rivaliser avec le fameux Compte Nickel (disponible chez les buralistes) et qui compte près d’un million de clients. Carrefour Banque continue son opération séduction en rajoutant désormais le support à Apple Pay – bien que l’établissement n’ait pas encore communiqué officiellement dessus. Il y a près d’un mois, les conditions générales de C Zam Carrefour avaient été mises à jour en intégrant une partie sur cette nouvelle solution de paiement mobile. C-Zam pourrait bien prendre de l’avance sur le Compte Nickel, qui n’a pas encore annoncé de telle mesure.

Apple Pay a eu du mal à percer en France

Pour rappel, Carrefour Banque avait été la première banque à s’ouvrir à Apple Pay, il y a près de 2 ans. Le service de la société américaine aura eu du mal entre temps à s’imposer auprès d’autres établissements en raison de sa politique tarifaire agressive (qui consiste à prélever une commission sur chaque des transactions – au détriment de la banque). Ces derniers mois, de nouvelles banques comme Fortuneo, Boursorama Banque, Société Générale ou encore N26 ont finalement craqué pour la solution.

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur C-Zam ici :

Visiter le site de C-Zam

Le compte C-Zam de Carrefour se met à Apple Pay
4.8 (95%) 4 vote[s]