HB

Crédit Agricole : Apple Pay bientôt disponible pour les clients

Au fil des années, Apple Pay renforce sa position de leader du paiement mobile en France. Comme l’explique Stuffi dans un article rétrospective sur Apple Pay depuis 2016, la société américaine a peu à peu fait son trou en enrôlant chaque années de nouveaux partenaires. 2018 restera une année clé pour Apple qui a été marquée par le partenariat avec le groupe Société Générale.

Crédit Agricole Apple Pay

Apple Pay se développe fortement

Depuis, la plupart des géants de la banque en France ont annoncé collaborer avec Apple pour supporter leur technologie de paiement mobile : BNP Paribas, ou plus récemment le groupe Crédit Mutuel et désormais le Crédit Agricole ont annoncé vouloir proposer Apple Pay à leurs clients. Si Apple avait pris les devants au début du mois de décembre en annonçant que le Crédit Agricole supporterait bientôt la technologie, c’est maintenant la banque elle-même qui a communiqué dessus.

Toujours selon Apple, la filiale du groupe Crédit Agricole, le LCL, sera également compatible. Par ailleurs, la banque en ligne BforBank va également mettre en place le paiement mobile Apple Pay dès l’année prochaine. Nos homologues chez Presse-citron ont vu passer un tweet d’un porte-parole de la banque en ligne qui mentionnait une compatibilité dans les mois à venir pour le Crédit Agricole.

Si la plupart des banques en ligne acceptent désormais Apple Pay, il faut rappeler que les banques doivent reverser une commission pour chacune des transactions qui sont réalisées par ce système à Apple. Cela leur coûte cher, et c’est pourquoi elles ont longtemps trainé des pieds pour ne pas avoir à adopter la technologie. Un groupe bancaire composé de Société Générale, La Banque Postale et BNP Paribas a essayé de lancer Paylib – une alternative à Apple Pay – sans toutefois obtenir le succès escompté.

Aujourd’hui, elles n’ont plus vraiment le choix – et la démocratisation d’Apple Pay incite les clients à demander la technologie à leur banque. Ces derniers doivent finalement céder à la pression pour ne pas voir leur clientèle partir ailleurs. Alors que les néo-banques prennent toujours plus de place (ces dernières supportent pour la plupart Apple Pay), l’heure est venu de s’adapter pour ne pas manquer les innovations dans le domaine de la banque.

Pour découvrir BforBank, c’est ici :

Visiter BforBank