HB

La fintech britannique Transferwise valorisée 3,5 milliards de dollars

Ces derniers mois, les fintech britanniques ont eu le vent en poupe auprès des investisseurs. Que ce soit Revolut, Checkout.com, OakNorth ou encore Transferwise, toutes ont profité des conditions de marché avantageuses pour lever des fonds. Aujourd’hui, c’est Transferwise qui annonce avoir réalisé une opération secondaire lui permettant de porter sa valorisation à 3,5 milliards de dollars.

Transferwise

Transferwise double de valeur par rapport à la dernière levée

Contrairement aux autres jeunes pousses qui ont toutes levé de l’argent, Transferwise a simplement permis à ses actionnaires et employés historiques de vendre une partie de leurs actions pour dégager des profits. Plusieurs fonds en ont profité pour mettre la main sur ces dernières, à l’instar de Andreessen Horowitz, Lead Edger Capital ou encore Lone Pine Capital. Il ne s’agissait donc pas d’une augmentation de capital avec l’émission de nouvelles actions, mais simplement d’une opération où les actions ont changé de main – à une nouvelle valorisation.

Par rapport à la dernière levée de fonds, Transferwise a donc quasiment doublé de valeur – et la pépite britannique a encore un bel avenir. C’est aujourd’hui également la fintech européenne la mieux valorisée, au même niveau que Checkout.com. Contrairement à ses homologues dans la fintech, il s’agit d’une des rares entreprises qui soit rentable. Elle possède une base solide de 5 millions d’utilisateurs qui ont déjà pu économiser plus d’un milliard de dollars de frais bancaires depuis sa création, en 2011.

Procédure d’envoi d’argent à l’international

Transferwise permet à sa base de clients de réaliser des transferts d’argent à l’international, dans des devises différentes, avec un taux de change nul et des commissions ultra faibles. Par rapport à une banque en ligne classique, la plateforme Transferwise permet de payer 8 fois moins de frais. Le principe d’utilisation est simple : un utilisateur doit faire un virement depuis son compte dans une devise vers le compte dans la banque en ligne de Transferwise dans son pays. Transferwise s’occupe ensuite d’envoyer l’argent depuis son compte dans une autre devise, vers le compte où l’utilisateur veut que son argent arrive.

Ainsi, pour faire un transfert de France vers le Royaume-Uni, l’utilisateur fera un virement depuis son compte français en euros vers le compte français en euros de Transferwise, et ensuite Transferwise fera un virement depuis son compte en livre sterling vers le compte de destination du client en livre sterling également. De cette manière, le client peut économiser la commission qui s’élève jusqu’à 5% dans certains établissements bancaires.

Transferwise facilite le transit de 4 milliards de dollars (équivalent) par mois, et la start-up est déjà rentable en 2018. Le Royaume-Uni reste sont marché principal, mais la France se positionne désormais en deuxième place. Dans les mois à venir, elle pourrait continuer à gagner en parts de marché, avec une commission sur les transferts en euros qui est encore plus basse.

La fintech britannique Transferwise valorisée 3,5 milliards de dollars
5 (100%) 1 vote[s]