HB

Les français ont perdu 3,6 milliards d’euros avec le Livret A

Le Livret A ne rapporte plus grand chose, et ce n’est pas nouveau. En effet, le gouvernement a décidé de geler la rémunération de ce placement sans risque à 0,75% net par an. En parallèle, l’inflation ne cesse de grimper, ce qui implique que le rendement réel est aujourd’hui négatif pour le Livret A. Au total, les français auraient donc perdu 3,6 milliards d’euros.

Livret A

Une association de consommateurs se plaint

Le rendement du Livret A a été de 0,75% net en 2018, et il le sera encore jusqu’au courant de l’année 2020 selon les décisions prises par le gouvernement. De son côté, l’inflation a repris sur les derniers mois, et elle devrait s’établir entre 1,8% et 1,9% sur toute l’année 2018. Autrement dit, le rendement réel du Livret A est négatif : le placement rapporte moins que la hausse du coût de la vie. Les 55 millions de Livret A français toucheront donc un rendement réel négatif supérieur à 1%.

Quand on cumule ce rendement sur les 360 milliards d’euros qui sont placés sur le Livret A et le LDDS, cela fait une somme conséquente : plus de 3,6 milliards d’euros de perte réelle auraient donc été enregistrées par les épargnants français. L’association de consommateurs CLCV s’en est d’ailleurs plainte dans un communiqué de presse, et elle demande ainsi fermement au gouvernement de revoir sa copie pour soutenir l’épargne des français.

Le Livret A stagne, l’inflation explose

Elle prend l’exemple d’un français qui possède 5000€ d’épargne sur son Livret A : en 2018, son manque à gagner aurait été de 50€, ce qui n’est pas négligeable. De manière générale, le Livret A est plafonné à 22 950€ de dépôts, tandis que le LDDS peut en accepter 12 000€. Les deux placements sans risque et garantis par l’Etat offrent le même rendement, à savoir 0,75% net par an.

Cette situation où le rendement du Livret A stagne alors que l’inflation monte en flèche n’a pas été vue depuis très longtemps. Cela fait maintenant plus de 30 ans que le rendement du Livret A est supérieur ou égal à celui de l’inflation. C’est seulement depuis 2017, quand le gouvernement a décidé de figer le taux du Livret A, que ce dernier rémunère moins que l’inflation. C’est pour cette raison que CLCV demande au gouvernement de rapidement mettre en place un calcul pour permettre de corriger ce problème – alors que les taux de marché commencent à remonter.

Quelle solution choisir ?

Afin de ne pas perdre en pouvoir d’achat, il existe plusieurs alternatives au Livret A. On peut tout d’abord citer les livrets d’épargne proposés par les banques directement. Contrairement au Livret A qui est contrôlé et régulé par le gouvernement, ces livrets d’épargne sont contrôlés par les banques. Ils sont cependant parfois plus généreux que les rendements proposés par le gouvernement. Par exemple, on a le livret Hello+ de Hello bank! qui offre une rémunération brute de 1% annuelle, sans aucun plafond. Il est donc possible de placer bien plus que les 22 950€ du Livret A. Aujourd’hui, c’est la banque en ligne qui offre le meilleur rendement, loin devant ses concurrentes. Vous pouvez consulter notre avis Hello bank! ici.

Hormis les livrets d’épargne, il est également possible de s’intéresser à l’assurance-vie. Si ce placement est considéré comme « long terme » (pour bénéficier d’exonérations fiscales), le capital reste cependant disponible à tout moment. Et la rémunération sur les fonds en euros, qui sont des fonds sans risque en capital, peut s’avérer beaucoup plus généreuse. Dans le cas par exemple du fonds ALT2 de BforBank, le rendement a été de 3,00% net de frais de gestion en 2017. Les chiffres pour 2018 ne sont pas encore connus, mais cela sur-performe largement la vitesse de l’inflation.

Les français ont perdu 3,6 milliards d’euros avec le Livret A
5 (100%) 1 vote