HB

Assurance-vie : la gestion sous mandat est monnaie courante

La gestion sous mandat de votre assurance-vie a longtemps été réservée à l’élite du fait des nombreuses contraintes qu’elle impliquait. Désormais, tout cela est du passé et tout le monde peut, facilement, accéder à la gestion sous mandat de son contrat d’assurance-vie. En effet, il vous suffira d’effectuer un versement initial d’à peine 300 euros afin de profiter de la gestion de votre investissement par des experts. C’est un véritable pas en avant qui vient d’être fait et qui va forcément réjouir les personnes disposant ou souhaitant ouvrir une assurance-vie. 

Assurance vie gestion mandat

ING Direct : seulement 300 euros nécessaires

Depuis quelques jours, la banque en ligne numéro 2 en France peut fièrement mettre en avant les nouvelles conditions de sa gestion sous mandat de l’assurance-vie. Et pour cause, c’est désormais « un service premium accessible chez nous dès 300 euros » déclare la banque néerlandaise. Le responsable de l’assurance-vie de la banque ajoute notamment que « A l’origine, le seuil était de 20 000, puis 5 000, puis 1 000 euros…« Ce ticket d’entrée a pu être abaissé à 300 euros parce que c’est aujourd’hui plus simple pour l’assureur, notamment car les volumes concernés ont progressé. Generali a pu faire évoluer sa technologie en ce sens.»

Ce sont au total 3 contrats d’assurance-vie gérés par Generali Vie qui ont ainsi vu leur gestion sous mandat devenir beaucoup plus accessible dès 300 euros de versement initial seulement. Boursorama Vie et Altaprofits Vie avaient déjà effectué la baisse du seuil d’entrée en janvier 2017. Pour obtenir la gestion par des experts de votre assurance-vie sur le contrat Linxea Vie (qui est également propriété de Generali), vous devrez effectuer un versement minimum de 500 euros à l’ouverture de votre contrat.

La barre des 1.000 euros enfin passée

C’est un véritable pas en avant qui vient totalement casser la barre des 1.000 euros qui faisait jusqu’alors office de rempart pour de nombreuses personne n’ayant pas la possibilité de déposer 1.000 euros sur leur contrat d’assurance-vie. Depuis 2008 environ, la démocratisation des gestions sous mandat s’est considérablement accéléré. Le président d’Altaprofits déclare notamment à ce sujet « Nous sommes les premiers à avoir proposé de la gestion sous mandat sur internet, en 2006, avec Lazard Frères Gestion ». A cette époque (2006), il fallait déposer au minimum 5.000 euros sur votre contrat pour profiter de la gestion sous mandat. Le montant était alors considéré comme exceptionnel comparé à la concurrence qui demandait parfois plusieurs centaines de milliers d’euros pour proposer ce service premium.

Fortuneo fait également partie des banques en ligne qui ont drastiquement réduit les conditions d’accès à la gestion sous mandat. Et pour cause, en octobre 2016, le seuil est passé de 30.000 euros à 1.000 euros. On assiste également à l’entrée sur le marché de nouveaux acteur qui proposent une gestion pilotée comme WeSave Patrimoine, Yomoni Vie ou encore Nalo Patrimoine. Toutes ces nouvelles solutions que nous venons de vous citer ont également 1.000 euros de seuil pour profiter de la gestion sous mandat.

Au final, ces contrats toujours plus intéressants expliquent le succès notable de l’Assurance-Vie en 2017. Et pour cause, ce placement continue de drainer toujours plus d’épargne pour cumuler aujourd’hui à presque 2.000 milliards d’euros.