HB

Hausse des frais pour les découverts bancaires : 60,20 euros en moyenne

Les frais pour les découverts bancaires touchent une très grande partie de la population. En effet, en 2017, environ 60% des Français se verront facturés des frais pour avoir été dans le rouge au moins une fois au cours de l’année. Mauvaise nouvelle, les frais pour les découverts bancaires vont augmenter de 0,7% en 2017 ce qui aboutira à une moyenne d’environ 60,20 euros par personne.

Hausse tarifs découverts bancaires

Le Parisien a publié fin juin 2017 une étude réalisée par Panorabanques qui annonçait que les frais pour les découverts autorisés allait augmenter de 0,7% cette année. Tout client payerait ainsi en moyenne 60,20 euros ce qui représente un montant tout sauf négligeable pour une partie très importante de la population.

6 Français sur 10 concernés

Si la nouvelle a été difficilement acceptée par les Français, c’est car 6 sur 10 sont touchés et connaissent une situation de découvert au moins une fois par an. Presque 1 personne sur 4 (23%) connait même cette triste situation une fois par mois au minimum. En 2013, 28% d’entre eux étaient dans cette situation ce qui représente une baisse assez encourageante. Cette baisse est liée aux nombreuses options proposés par les établissements bancaires traditionnels et les banques en ligne qui vous permettent de vous envoyer des notifications à chaque fois que votre compte passe dans le rouge.

Dans la catégorie des personnes gagnant moins de 1.500 euros par mois, 27% se retrouvent dans le rouge chaque mois. Si l’on se place dans les foyers qui gagnent plus de 3.000 euros par mois, ce chiffre est divisé par 2 et l’on tombe à 13% ce qui est beaucoup plus correct. Malgré tout, dans cette même catégorie, plus de une personne sur deux (51%) se voit tout de même contraint de payer pour un découvert au moins une fois par an.

L’autorisation de découvert, une aide pour 7 Français sur 10

Afin d’éviter de se retrouver dans cette situation, les Français anticipent et souscrivent à différentes options, comme, notamment, l’autorisation de découvert automatique qui est souscrite par 70% des Français. Autre chiffre intéressant, plus de 4 Français sur 10 (41%) ne se retrouvant jamais dans le rouge souhaite quand même profiter de l’autorisation de découvert. Ce n’est pas une surprise si l’on retrouve les Français tellement prudents vis à vis des découverts. En effet, nous sommes connus comme les véritables « champions de l’épargne » et 87% des habitants de l’Hexagone parviennent à mettre de l’argent de côté à la fin du mois.

Si de moins en moins de personnes se retrouvent aujourd’hui en situation de découvert, c’est en très grande partie grâce aux applications mobiles des banques en ligne et autres établissements bancaires qui proposent une multitude d’options et de services afin d’être informés et de contrôler davantage les dépenses et les soldes des comptes. De fait, le nombre de personnes qui se retrouve dans le rouge a significativement baissé sur les 5 dernières années, bien que la somme totale dépensée du fait des découverts, elle, reste stable voire augmente. Rappelons également que les banques en ligne sont très nettement les plus généreuses lorsqu’il s’agit des découverts, et sur les cartes bancaires gratuites aussi. En effet, les taux pratiqués sont très proches de 7 à 8% dans les établissements comme Monabanq, Boursorama Banque, BforBank et d’autres, tandis que cela peut monter à 15% dans certaines banques traditionnelles.