HB

Hausse marquée des frais pour les découverts bancaires en 2017

Parallèlement à la hausse des taux de découvert dans les banques traditionnelles, le montant des découverts a très logiquement augmenté en 2017. Ainsi, les personnes dans cette situation se sont retrouvées à payer 33 euros de plus que l’année dernière, une hausse qui a du mal à passer, et c’est compréhensible ! En moyenne, les français auraient besoin de 484 euros supplémentaires chaque mois afin de le finir sans avoir à se mettre au pain sec et à l’eau, sans pour autant bénéficier d’un matelas confortable. 

Découvert bancaire forte hausse

Le recours au découvert de plus en plus fréquent

Bien que l’inflation ne soit pas à un niveau très fort, les français ont de plus en plus l’impression de perdre en pouvoir d’achat. Afin d’y faire face, ils ont davantage recours au découvert, et cela leur coûte plus, année après année. Ce constat avait déjà été fait par la Banque de France au premier trimestre 2017 et il ne fait que se confirmer depuis. La hausse du recours au découvert s’explique à la fois par un changement des modes de consommation et à un recours moins fréquent au crédit renouvelable. Les Français préfèrent se mettre dans le rouge, mais est-ce une bonne décision ?

Tout a été confirmé par l’édition 2017 du baromètre Cofidis. Le découvert moyen en 2017 serait de 394 euros, contre 361 euros en 2016. Cette hausse considérable est encore aggravée par la hausse des taux débiteurs qui ont eu lieu le premier janvier dernier. La directrice marketing de Cofidis déclare notamment à ce sujet  «Il est intéressant de noter que les Français continuent de considérer le découvert comme un moyen simple de boucler leur fin de mois ». Les Français négligent bien trop souvent les frais associés à ces découverts importants.

Seules les banques en ligne comme Hello bank!, ING Direct, Boursorama Banque,… se montrent très compétitives sur les découverts. Si jamais c’est une situation dans laquelle vous vous retrouvez fréquemment, vous devriez réellement envisager cette alternative pour réduire considérablement vos frais mensuels liés à votre compte en banque.

Qui est touché par les découverts ?

Comme vous pouvez vous en douter, toute la population française n’est pas concernée par les découverts. En effet, 30% le serait 1 fois par trimestre et 44% le seraient 1 fois par an. Cela laisse donc une part importante de la population qui ne se retrouve jamais dans le rouge chaque année. Ce sont, sans grande surprise, les petits revenus et les CSP- qui sont le plus victimes des découverts. En effet, 61% des petits revenus sont dans le rouge régulièrement, 54% des CSP- et seulement 33% pour les hauts revenus.

D’après le sondage réalisé par Cofidis, les Français auraient besoin de 484 euros supplémentaires chaque mois pour le finir dans de bonnes conditions. Ce montant est également en nette augmentation par rapport à l’année dernière où il était à 464 euros. Il y aurait 1/4 de la population en difficulté financière, et parmi eux, presque 1/2 le vivrait très mal au quotidien.