HB

L’assurance-vie a collecté 2 milliards d’euros au S1/2017

Alors que les taux des livrets d’épargne réglementés s’effondrent, l’assurance-vie continue d’avoir un rendement intéressant. Bien qu’elle soit passée en 2016 sous la barre des 2% de rendement annuel brut, elle continue de séduire : 2 milliards d’euros ont été collectés sur de tels contrats au courant des six premiers mois de l’année 2016.

Assurance vie banque en ligne

Une collecte positive mais…

D’un côté, on a les livrets d’épargne réglementés comme le Livret A, le LDD ou encore le PEL qui rémunèrent entre 0.75% et 1% net par an. On leur confondre l’assurance-vie qui est elle aussi un placement d’épargne sans risque. Sauf que cette dernière a tendance a rémunérer légèrement mieux, notamment du fait qu’elle soit associées avec quelques contraintes.

En 2016, le rendement moyen des contrats d’assurance-vie en France a aussi chuté pour tomber sous la barre des 2% – un taux qui n’avait plus été atteint depuis plus d’une dizaine d’années. Il reste cependant plus intéressant que les taux offerts par les livrets. Et de ce point de vue-là, les banques en ligne sont extrêmement compétitives sur l’assurance-vie : on peut par exemple citer le Fonds Euro Allocation Long Terme 2 de BforBank qui a rémunéré 3,04% sur l’année 2016, ou encore le Fonds Suravenir Opportunités de Fortuneo qui a offert un rendement de 3,10% net de frais de gestion.

Sans grande surprise, l’assurance-vie continue d’enregistrer des collectes nettes positives, bien qu’elles soient moins élevées que dans les dernières années. Sur les six premiers mois de l’année, ce sont près de 2 milliards d’euros de collecte nette qui ont été enregistrés sur l’assurance-vie. A lui seul, le mois de juin a généré 600 millions d’euros de collecte nette. Si les chiffres paraissent élevés, ils restent beaucoup moins impressionnant qu’en 2016 où plus de 1,1 milliard d’euros ont été collectés en juin).

28% sur des supports en UC

La Fédération Française de l’Assurance a donné quelques chiffres intéressants : ce sont 67 milliards de dépôts qui ont été enregistrés sur le premier semestre 2017, contre 65 milliards d’euros de retraits. Sur tous les dépôts, environ 28% d’entre eux ont été faits sur des supports Unité de Compte – des contrats en assurance-vie légèrement plus risqués que les Fonds Euro qui ne rapportent plus grand chose.

Au total, l’encours sur les contrats d’assurance-vie représente 1656 milliards d’euros, soit une hausse de 4% par rapport à l’année passée. On peut les comparer aux 4657 milliards d’euros que les français ont comme épargne. Autrement dit, l’assurance-vie représente environ un tiers de leur épargne. Le Livret A et le LDD représente à eux deux « seulement » 372 milliards d’euros d’encours.