HB

Lendix lève 32 millions d’euros, Allianz devient actionnaire

La plateforme de prêts aux entreprises Lendix réaliser un nouveau tour de table de 32 millions d’euros pour financer son développement à travers l’Europe. Depuis sa création, elle aura donc déjà levé pas moins de 51 millions d’euros. Les investisseurs historiques (Partech, CNP Assurances, Matmut) ont participé à ce nouveau tour. L’assureur Allianz met la main à la poche.

lendix

Lendix a prêté 200 millions d’euros aux PME

Aujourd’hui, Lendix est la plateforme de financement participatif la plus importante de France : elle compte pas moins de 11.000 prêteurs actifs sur son site, et elle a déjà prêté pour 200 millions d’euros auprès de 400 projets d’entreprises en développement.

Pour s’imposer comme un leader européen du prêt aux entreprises, Lendix va devoir désormais s’attaquer au mastodonte anglais Funding Circle. Cette dernière a prêté déjà 4 milliards d’euros à des entreprises depuis sa création en 2011, et son dernier tour de table en 2017 s’est élevé à 100 millions de dollars. Funding Circle travaille sur une introduction en bourse à Londres, où elle pourrait être valorisée autour des 2 milliards d’euros.

Si Lendix est actuellement incontestablement la première plateforme de prêts aux entreprises (également appelé crowdlending) en France, elle ne l’est pas encore à travers l’Europe. Ces dernières années, elle s’est déjà étendue en Espagne et en Italie, où elle possède déjà des locaux. En France, elle doit faire face à la concurrence d’acteurs plus petits tels que Credit.fr (qui est partenaire de Hello bank!) ou encore WeShareBonds. Ces dernières restent encore des acteurs franco-français, là où Lendix s’est déjà étendu à l’étranger.

Funding Circle a pour le moment ciblé en Europe le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Pays-Bas (ainsi que les Etats-Unis). Avec sa nouvelle levée de fonds, Lendix compte s’étendre d’ici à la fin 2018 sur de nouveaux marchés déjà occupés par Funding Circle : Allemagne et Pays-Bas. En 2019, elle compte ouvrir deux pays supplémentaires.

« Notre objectif est de participer à l’éclosion du marché du crowdlending en Europe. Nous voulons construire une vraie Europe de l’épargne en permettant aux investisseurs de prêter, depuis leur smartphone, à des PME qui ne se trouvent pas dans leur pays »

– Olivier Goy, PDG Lendix

Les actionnaires historiques y croient toujours

Cette nouvelle levée de fonds de 32 millions d’euros devrait permettre à Lendix se financer son développement à l’international dans les années à venir. Point positif : les investisseurs historiques ont remis la main à la poche pour ce nouveau tour de table. Partech, Decaux Frères Investissements, CNP Assurances, ou encore la Matmut ont réinvesti aux côtés d’Idinvest ou encore l’assureur Allianz France.

Allianz France ne se contente pas simplement d’avoir une part « tout à fait significative » du capital, mais l’assureur compte bien s’imposer comme un levier commercial. Le PDG de Lendix explique : « Le partenariat consiste essentiellement à mieux approcher les PME qui sont aujourd’hui clientes d’Allianz sur toutes les géographies où est présent Lendix ». Allianz, qui n’est autre que le premier assureur européen, pourrait lui faciliter la conquête de sociétés emprunteuses à travers toute l’Europe.

Lendix lève 32 millions d’euros, Allianz devient actionnaire
4 (80%) 4 votes