HB

Le Livret A continue sur sa très belle lancée en 2017

Le Livret d’épargne préféré des français ne s’arrête pas de séduire toujours plus d’épargnants. A l’approche des élections qui demeurent encore incertaines, nombreux sont ceux qui se tournent vers ce placement parfaitement sûr au rendement assuré. En mars 2017, le Livret A a ainsi réalisé une collecte nette de 1,62 milliard d’euros. Malgré son taux relativement faible de 0,75% net, son attractivité ne cesse de croître. 

Livret A épargne sûre croissance

Un placement sûr en période instable

Nul ne sait à l’heure actuelle quels seront les résultats des élections présidentielles. Comme le disent de nombreux médias, une sortie de l’Euro serait assez désastreuses pour les épargnants. A la vue de la récolte nette des derniers mois sur le Livret A, il faut croire que les Français ne croient pas trop en ce scénario. Et pour cause, depuis le début de l’année, 5,9 milliards d’euros (en plus que les retraits) ont été déposés sur le Livret A. Ce chiffre est de 1,62 milliard d’euros pour le mois de mars à lui tout seul. Son petit frère, le LDD, a quant à lui attiré 480 millions d’euros pendant ce même mois d’après les données fournies par la Caisse des dépôts.

Est-ce véritablement une croissance de l’attrait du Livret A ou simplement l’effet « mois de mars » ? En effet, ce mois est connu pour être particulièrement propice au Livret A qui enregistre, chaque années, une très belle collecte nette. La raison à cela est double. A la fois, il y a la fin des soldes et le paiement du tiers provisionnel en février qui incitent fortement les Français à épargner en prévision des vacances d’été.

Un placement au taux réel négatif

Cet attrait pour le Livret A semble vraiment très étrange. En effet, avec une inflation supérieure à 1% et un taux du livret A de 0,75%, cela aboutit à un taux réel négatif. Très concrètement, cela signifie que les épargnants perdent du pouvoir d’achat en plaçant leur épargne sur ce livret. Et pourtant, on constate véritablement une attirance pour ce placement qui apparaît aux yeux de tous comme parfaitement sûr et offrant un rendement intéressant. En cette période électorale, les épargnants semblent donc jour la carte de l’assurance plutôt que de se tourner vers des placements plus risqués et incertains comme la bourse par exemple.

Le directeur du Cercle de l’épargne, Philippe Crevel, a notamment déclaré à ce sujet «Cette quatrième collecte positive consécutive confirme la volonté des ménages français d’accroître leur poche d’épargne liquide dans un contexte politique incertain…Cette prudence s’exprime au niveau de la consommation qui s’est contractée de 0,8 % en février. Dans le cadre de l’enquête de conjoncture du mois de mars réalisée par l’Insee, les ménages étaient plus nombreux à déclarer qu’il était opportun d’épargner».

Si vous souhaitez des placements plus intéressants, les Assurances-Vie ou les offres bourse des différents banques en ligne comme Fortuneo, BforBank ou encore Boursorama Banque offrent de très belles solutions. Les rendements seront très certainement supérieurs à 0,75% mais il faudra, en contrepartie, être prêt à accepter une petite part de risque et d’incertitude supplémentaire.