BforBank

Les livrets bancaires fiscalisés ont rémunéré 0,26% brut en avril

La Banque de France vient de communiquer récemment sur les performances des livrets bancaires fiscalisés au mois d’avril 2018. Leur rendement a encore chuté par rapport au mois de mars, pour atteindre un plus bas historique à 0,26% (soit également 0,19% net si l’on intègre le Prélèvement Forfaitaire Unique). Un tel constat fait le bonheur du Livret A, qui, avec un rendement de 0,75% net, s’avère plus compétitif.

Livret A

L’épargne des français pénalisée par les taux bas

Les livrets bancaires fiscalisés sont les placements d’épargne que l’on retrouve dans les banques traditionnelles ou en ligne. Pour prendre un exemple, le Compte sur Livret de Boursorama Banque rémunère actuellement 0,1% brut par an – soit le même niveau que le Livret Epargne Orange d’ING Direct. Boursorama Banque a annoncé au courant du mois de mai réduire son taux de rémunération de 0,2% à 0,1% brut par an. En intégrant le PFU, le rendement net du Compte sur Livret de Boursorama Banque s’élève donc à 0,07% net par an.

Parmi les banques en ligne, on a seulement Monabanq (0,3%), Fortuneo (0,3%) et Hello bank! (jusqu’à 1%) qui rémunèrent plus que la moyenne française de ces livrets bancaires fiscalisés. Celle-ci s’est cantonnée à 0,26% brut au mois d’avril, alors qu’elle était encore à 0,27% au mois de mars.

Alors que les taux des marchés remontent progressivement, le rendement des livrets bancaires fiscalisés reste encore au plus bas. Une telle situation ne fait que profiter au Livret A, placement réglementé par l’Etat, qui offre 0,75% net par. Le Ministère des Finances a d’ailleurs gelé ce taux jusqu’en janvier 2020, afin de mieux contrôler les flux et le financement de logements sociaux. Même à 0,75% net par an, le Livret A offre un rendement réel négatif : en l’occurrence, le taux de l’inflation selon l’INSEE se situe à 1,2% actuellement. L’inflation est donc supérieur au taux du Livret A. Si l’on ajuste donc le taux du Livret A au coût de la vie, l’épargnant reçoit au final moins d’argent que ce qu’il en avait au départ.

Comment obtenir un meilleur rendement ?

Si les livrets d’épargne ont des rendements en berne, il faut aller voir du côté de l’assurance-vie, où les rémunérations sont sensiblement meilleures. Pour ceux qui ne veulent pas avoir de risque, il faudra se tourner vers les fonds en euros des contrats d’assurance-vie. Ces derniers sont garantis en capital, et bénéficient d’avantages fiscaux non négligeables.

La performance globale des fonds en euros est connue en fin d’année, l’on ne peut donc pas vraiment suivre mois après mois leur évolution. Si on analyse maintenant les chiffres de 2017, on se rend bien compte de la différence : le Fonds Euro Allocation Long Terme 2 de BforBank Vie a rémunéré 3,10% brut sur l’année. Le fonds en euros Suravenir Opportunités de Fortuneo a payé 2,80% brut en 2017. Les banques en ligne offrent une rémunération bien meilleure à celle du marché moyen puisque sa performance a été de 1,80% brut sur l’année. La principale raison sur la différence de rémunération entre les banques en ligne et les banques / assureurs traditionnels est que les banques sur internet réduisent un maximum leurs frais de gestion.

Pour en savoir plus sur l’épargne et l’assurance-vie, vous pouvez consulter les meilleurs livrets d’épargne du moment ici, et les meilleurs contrats d’assurance-vie en ligne ici. Pour ceux qui veulent en savoir davantage, les banques en ligne ont chacune un espace dédié à ce type d’investissement, et elles expliquent toutes les configurations possibles (gestion libre, gestion sous mandat, types de fonds…).

Les livrets bancaires fiscalisés ont rémunéré 0,26% brut en avril
5 (100%) 1 vote