HB

La néobanque Qonto désormais agréée comme établissement de paiement

Qonto devient la première néobanque dédiée aux indépendants et aux entreprises à devenir un établissement de paiement, un agrément qui va lui permettre de partir à la conquête de nouveaux services.

qonto

Comme la majorité des entités opérant dans ce secteur, Qonto possédait un statut d’agent depuis sa création il y a un an. Désormais agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), la fintech espère bien tirer son épingle du jeu. Outre le fait qu’elle soit désormais la première néobanque à bénéficier de ce statut, elle est désormais en mesure de proposer quelques nouveautés beaucoup plus rapidement. En effet, l’agrément en question devrait lui offrir plus de partenariats et plus de flexibilité quant à la proposition de nouveaux services. De la même façon, son expansion à l’international sera facilitée par ce statut, un objectif qui pourrait avoir lieu dès le mois de mars 2019, date à laquelle le passeport européen sera mis en place. Néanmoins, la fintech n’a pas encore évoqué la période à laquelle elle souhaiterait s’exporter vers d’autres pays.

Alexandre Prot, cofondateur et CEO de Qonto s’est réjoui de cet agrément : « Il nous a fallu seulement 6 mois pour obtenir notre agrément. Cela a pu se faire rapidement car notre dossier était solide, avec un business model prouvé, des milliers de clients satisfaits, un potentiel de croissance énorme en France et en Europe ».

Concernant les nouvelles contraintes auxquelles la néobanque devra faire face, elles incluent le fait que Qonto se doivent de mettre en place une équipe dédiée aux risques et aux contrôles internes. Jusqu’ici, cet aspect-là était géré par des entités tierces.

10 000 clients Qonto en moins d’un an

Pour rappel, la néobanque lancée en 2016 a annoncé une levée de fonds de 10 millions d’euros en juillet 2017, un montant qui a permis de faire une arrivée concrète sur le marché. Quelques mois auparavant, la jeune pousse faisait tester sa néobanque à 200 entrepreneurs après une première levée de fonds de 1,6 million d’euros. Au mois de mai 2018, la néobanque annonçait qu’elle rassemblait près de 10 000 professionnels en seulement une dizaine de mois. Concurrente de N26, Monabanq ou encore Boursorama Banque, Qonto ne devrait pas tarder à proposer de nouveaux services pour espérer séduire les entrepreneurs.

La néobanque Qonto désormais agréée comme établissement de paiement
Notez cet article !