HB

Orange Bank : une banque en ligne pas si gratuite ?

Orange Bank a dévoilé son offre bancaire le 2 novembre 2017. Si elle s’annonçait déjà depuis quelques mois comme le « Free de la banque » avec une offre « révolutionnaire », certains risquent d’être déçus. Non seulement les services bancaires sont basiques, mais en plus l’apparente gratuité est assez limitée. Explication.

orange bank gratuite

Orange Bank offre un service de base gratuit

Lorsqu’elle a été officialisée en avril dernier, Orange Bank promettait de venir révolutionner un marché en plein essor. Elle est venue avec une offre gratuite et sans condition de revenu, ce qui est largement louable. Aujourd’hui, seule Boursorama Banque fait pareil avec son offre Welcome. A noter quand même que l’offre est gratuite uniquement sous condition que l’utilisateur soit actif au moins 3 fois par mois. Et cela ne concerne évidemment que les prestations de base.

Au delà de la carte bancaire et du compte courant gratuits, les tarifs peuvent rapidement monter. Certaines des prestations, qui ne sont pas facturés dans les autres banques en ligne, peuvent rapidement faire monter la facture. Au final, Orange Bank s’avère moins intéressante que prévue, et les frais cachés peuvent venir rapidement saler l’addition.

La bataille des prix n’a pas lieu

Très clairement, Orange Bank est beaucoup plus proche au niveau de la tarification des banques en ligne que des banques traditionnelles. En effet, si les banques traditionnelles facturent en moyenne 197 euros de frais sur l’année 2017, la plupart des banques en ligne sont gratuites. Certaines demandent cependant de justifier un certain montant de revenu pour y détenir un compte (Hello bank! demande 1.000€/mois, ING Direct demande 1.200€/mois, BforBank 1.600€/mois). Orange Bank a le mérite de ne rien demander. En revanche, toute inactivité sera facturée 5 euros par mois, il vaut mieux donc utiliser son compte.

Les frais liés aux découverts chez Orange bank

Au niveau des découverts, Orange Bank n’est pas la meilleure banque – que ce soit sur les intérêts ou sur les frais d’incidents. Quand on sait que 60% des français dépassent le découvert autorisé chaque année, c’est donc un point crucial de la tarification chez Orange Bank. En l’occurrence, le taux appliqué aux découverts autorisés est de 8%, tandis que les découverts non autorisés sont facturés 16%. Si cela se situe globalement dans la moyenne de la banque en ligne (Boursorama est à 7% sur les découverts autorisés), on aurait espéré voir mieux.

De plus, il faut également compter avec le prix des fameuses lettres envoyées par la Poste après 30, 45 et 60 jours de découverts non autorisés. Pour chaque envoi, ce sont 15 euros qui sont facturés. Autrement dit, pour deux mois de découverts non autorisés, le client se verra facturer un total de 45 euros de frais fixes. A noter que le montant du découvert autorisé est fixé par le gestionnaire de compte au préalable selon la situation financière du client.

Autres frais d’incidents

Au delà des prestations de bases qui sont gratuites chez Orange Bank (attention, l’établissement n’offre pas encore de crédits, ni de livret d’épargne réglementée), il y a d’autres frais d’incidents qui peuvent être ajoutés dans certains cas. Et il faut bien faire attention, car ces derniers peuvent parfois être plus élevés chez Orange Bank que dans les établissements bancaires traditionnels.

En l’occurrence, on peut citer les frais de retour de type « NPAI » (n’habite pas à l’adresse indiquée), quand le courrier envoyé par Orange Bank n’arrive pas à son destinataire. Dans ce cas-là, la banque en ligne facture une commission fixe de 22 euros. C’est beaucoup plus qu’une quelconque banque en ligne qui généralement facture entre 0 euro (Monabanq) et 5 euros (Fortuneo). Il faudra donc bien veiller au moment d’un déménagement de bien changer l’adresse sur son espace bancaire Orange Bank.

D’autres petits frais peuvent venir encore s’ajouter au quotidien, ce qui est largement décevant. Par exemple, si un chèque est émis alors que l’argent sur le compte est insuffisant, Orange Bank envoie une nouvelle fois un courrier, qui est facturé 14,50 euros. Chez Boursorama Banque, ce type d’envoi est gratuit. Bref, autant de petits frais qui peuvent venir un peu agacer certaines personnes qui ont des fins de mois difficiles. Il n’empêche qu’on ne peut qu’apprécier le fait qu’Orange Bank soit non seulement gratuite pour les services de base, mais qu’elle ne propose pas de condition sur le revenu. Sur ce dernier point, elle s’inscrit au même niveau que Boursorama Banque, Monabanq et ING Direct. Vous pouvez consulter notre comparateur des meilleures banques en ligne ici.