HB

Le robo advisor WeSave racheté par son actionnaire Amundi

Et une de plus ! C’est maintenant au tour de la fintech française WeSave de passer sous la houlette d’un grand groupe. Le gérant d’actifs Amundi vient d’annoncer avoir pris le contrôle total de la jeune pousse Anatec – qui édite la plateforme WeSave. Cette dernière permet aux particuliers de gérer leur épargne et plus particulièrement l’assurance-vie.

wesave amundi

Ces dernières années, l’assurance-vie en ligne s’est développée de manière considérable, et les différents acteurs de la finance sur internet n’ont pas hésité à étoffer leur offre afin de faciliter l’accès à ce type de contrats. Alors que les taux des marchés sont très faibles, les livrets d’épargne classique ne rapportent plus grand chose et l’assurance-vie est donc un bon moyen de compenser – d’où le succès de plateformes comme WeSave. Cette dernière a d’ailleurs sorti il y a quelques mois une formule pour les familles baptisée WeSave Family. Un agrégateur de comptes d’épargne, WeSave Conseil, permet également d’avoir un bon aperçu de toute son épargne.

Amundi avale la fintech WeSave

Dans un communiqué de presse qui a été dévoilé la semaine dernière, le co-fondateur Jonathan Herscovici a annoncé que Amundi prenait désormais le contrôle total de la start-up. Ce dernier était déjà monté à 49% du capital de cette dernière il y a quelques temps. La société Anatec avait été fondée en 2010 et elle s’est dévoilée à partir de 2016 grâce à sa marque WeSave.

Amundi ne compte pas délaisser la marque WeSave, et le géant d’actif souhaite laisser toute l’autonomie à l’équipe dirigeante. L’autre co-fondateur, Zakaria Laguel, restera aux commandes de la gestion quotidienne. Il est probable que le groupe appartenant au Crédit Agricole utilise WeSave comme un laboratoire pour mettre au point des solutions plus accessibles au grand public. Avec cette acquisition, Amundi injectera suffisamment de capital pour soutenir la croissance rapide de la jeune pousse, et démarrer à l’international. En revanche, les modalités financières de cette acquisition n’ont pas été dévoilés.

La banque en ligne s’intéresse à l’assurance-vie

Si les jeunes pousses comme WeSave se sont lancées assez tôt sur le marché de l’assurance-vie en ligne, les banques en ligne plus traditionnelles comme BforBank, Hello bank! ou encore Monabanq ont rapidement pris le pas et elles ont étoffé leurs offres afin de répondre à un vrai besoin. Sur l’assurance-vie, les dernières années ont été dominées par BforBank et Fortuneo qui ont offert les meilleurs rendements sur des fonds à capital garanti. En 2017 par exemple, le fonds Allocation Long Terme 2 de BforBank a rémunéré pas moins de 3,00% net de frais de gestion alors que la moyenne nationale pour de l’assurance-vie se situait autour des 1,50% net.

Mais de manière général, les banques en ligne sont bien plus compétitives que les banques de réseau traditionnelles puisqu’elles éradiquent tous frais liés à la gestion de l’assurance-vie. Il faut savoir que les clients qui veulent souscrire à un contrat d’assurance-vie dans une banque en ligne n’ont pas besoin d’être eux mêmes clients de la banque en ligne. Ils peuvent simplement l’utiliser comme un prestataire pour l’épargne, et n’ont pas besoin de domicilier leurs revenus chez cet établissement.

Le robo advisor WeSave racheté par son actionnaire Amundi
5 (100%) 1 vote[s]