HB

Yomoni et Bankin’ : le nouveau partenariat est noué !

Les Fintech ne cessent de se développer jour après jour. Lundi 11 septembre 2017, Yomoni, qui est une plateforme de gestion de l’épargne a noué un partenariat avec Bankin’. Cela permettra aux utilisateurs de Bankin d’avoir des placements suggérés grâce au « coach digital » de l’agrégateur. Quels seront les avantages de ce partenariat entre ces deux Fintech ? Nous vous disons tout ce que vous devez savoir.

Yomoni et Bankin partenariat

Créer une valeur ajoutée

Le but de ce partenariat est avant tout d’apporter une valeur ajoutée à l’offre de ces deux Fintech françaises. Ensemble, elles pourront associer leurs deux expertises (agrégateur de compte et expert en placement d’épargne) pour offrir de meilleures prestations à leurs clients. Grâce à ce partenariat, ces petits acteurs entendent bien aller concurrencer les grands établissements bancaires. C’est notamment grâce à cette offre complète et réaliste que Yomoni et Bankin’ entendent bien conquérir de nombreux clients, attirés par la simplicité de leur offre et les services proposés.

Le principe de fonctionnement est on ne peut plus simple. Les clients de Bankin’ ayant de l’argent dormant sur leur compte auront une sollicitation les invitant à placer chez Yomoni afin d’optimiser leur épargne et de ne pas perdre en pouvoir d’achat du fait de l’inflation. C’est en réalité le coach digital de Bankin’ qui fera les conseils avant d’inviter les utilisateurs à se tourner vers la plateforme d’épargne Yomoni. En effet, Bankin’ ne dispose pas de l’autorisation de l’ACPR pour réaliser des opérations de conseil. Les produits alors souscrits pourront être visibles directement depuis l’application Bankin’ afin de simplifier considérablement la gestion de vos différents comptes.

 

Aucun partage des données

Cependant, lorsque le partage des données entre en jeux, les deux Fintech restent très scindées. En effet, le président exécutif de Yomoni, Sébastien d’Ornano précise à ce sujet « La réglementation nous impose une stricte séparation sur ce point. Nous ne partageons pas de données clients avec Bankin’ ! Ce sont eux qui pointent les utilisateurs pour lesquels une notification est légitime. Nous prenons la main uniquement quand l’utilisateur passe dans l’interface Yomoni, même s’il y arrive via l’application Bankin’. Chacun va rester sur son domaine de prédilection. »

Comme nous l’avons déjà dit dans cet article, Yomoni visera principalement les clients de Bankin’ dont l’argent dort sur le compte courant. Il s’agira principalement d’épargne courte et visera, bien évidemment, à apporter de bien meilleurs rendements. Rappelons que Yomoni propose ses services à un taux très compétitif de 1,6% maximum et génère des rendements annuels allant de 3 à 20% en moyenne selon le risque que vous êtes prêts à encourir.

Pour l’heure, Yomoni reste encore un tout petit face à Bankin’. En effet, le premier ne compte que 3.000 clients tandis que le second en dénombre déjà 2 millions. Cela permettra, de toute évidence, à Yomoni de gagner rapidement des parts de marché et d’acquérir une expérience notable en matière d’éducation financière. « Nous partageons les valeurs de Bankin’ en la matière et il était important d’y participer pour décupler nos propres efforts et aider la communauté des utilisateurs à y voir plus clair. » déclare notamment le directeur de Yomoni.

Visiter le site